Méditerranée : 10 navires équipés pour épargner les cétacés…

Dix bateaux navigant dans les eaux du sanctuaire Pelagos, entre France et Italie en Méditerranée, sont désormais équipés d’undispositif de prévention des collisions avec les grands cétacés, a annoncé l’organisation Armateurs de France.

800px-Sperm_whale_123.jpg


Lancé en 2010 par l’association Souffleurs d’Ecume, le système Repcet de repérage en temps réel des cétacés équipe désormais des bateaux des compagnies La Méridionale, SNCM, Orange Marine, Gazocéan et Maritima, ces deux dernières venant de rejoindre le réseau, a-t-il été précisé dans un communiqué.

L’objectif est de diminuer l’impact du trafic maritime sur la population des cétacés, les collisions étant considérées comme l’une des principales causes de mortalité non naturelle des rorquals communs et des cachalots en  Méditerranée. De 16 à 20% des baleines retrouvées mortes ont été tuées suite à une collision et beaucoup d’individus vivants présentent des traces d’accidents, selon Souffleurs d’Ecume.

Connecté à un serveur situé à terre, qui centralise les données, le système Repcet fournit une cartographie des alertes et les transmet par satellite aux navires concernés dans le sanctuaire Pelagos pour la protection des mammifères marins, créé en 1999 entre la France, l’Italie et Monaco et couvrant notamment le pourtour corse et la mer Ligure.

« En l’absence de réglementation internationale, l’engagement des armateurs français est une démarche volontaire et sans contrepartie », précise Armateurs de France, soulignant que l' »objectif est maintenant d’équiper tous les navires français amenés à traverser régulièrement le sanctuaire Pelagos« .

Le système Repcet doit être présenté en détail à Monaco lors d’une conférence sur les collisions entre navires et cétacés, organisée par l’Accobams (Accord sur la conservation des cétacés de la Méditerranée et de la Mer Noire et de la Zone Atlantique adjacente) et le sanctuaire Pelagos.

Source : cote-d-azur.france3.fr  (25.09.13)

Source photo :  wikimedia.org

Marseille : ils veulent tous leur système d'évitement des baleines...
Uruguay - Un sanctuaire pour baleines et dauphins...