Ile de La Réunion – Approche des baleines : déjà 7 procès-verbaux dressés pour « perturbations » …

Les autorités avaient promis d’être plus sévères cette année sur le respect de la charte d’approche des baleines. La saison 2013 de ce spectacle en mer a déjà donné lieu à la mise à l’amende de sept équipages qui ont « perturbé intentionnellement » les cétacés. Les contrôles sont beaucoup plus strictes depuis le 15 août, signale la préfecture dans un communiqué :

800px-Whale_watching_Tadoussac_11.jpg
Respect de la charte d’approche des baleines et du code l’environnement

Avec la fin de la saison hivernale, les baleines vont se raréfier aux abords des côtes réunionnaises et la pression exercée sur les derniers spécimens présents dans nos eaux devrait augmenter. Le public amateur de l’observation de ces mammifères est invité à faire preuve de raison en respectant à la lettre la charte d’approche. Seul ce comportement responsable permettra de pérenniser le passage des baleines et leur observation.

La présence des cétacés autour de l’île de La Réunion, notamment les baleines à bosse, génère une activité nautique importante. Le non respect des règles proposées dans la charte 2009 pour une approche et une observation responsables des baleines peut non seulement être la cause d’accidents mais également conduire ces mammifères marins à quitter nos eaux et nous priver ainsi d’un véritable atout touristique.

Les services de contrôle (gendarmerie maritime, brigade nautique côtière, brigade nature de l’océan indien, réserve naturelle marine de La Réunion et la direction de la mer Sud océan indien), déjà très présents, ont renforcé leur dispositif. En effet, depuis le 15 août dernier, leurs agents embarquent régulièrement à bord des navires des sociétés de transports de passagers et relèvent, depuis ces supports nautiques, tous les comportements inadaptés.

Hormis les infractions liées à la navigation, les agents de contrôles s’attachent à relever les perturbations intentionnelles au sens de l’arrêté ministériel du 1er juillet 2011, réprimées par l’article R 415-1 du code de l’environnement. A ce jour, sept procès verbaux de constatation ont déjà été dressés. Ils ont  donné lieu à trois auditions. Quatre autres procès verbaux ont été adressés au parquet de Saint-Denis pour suites à donner. Les auteurs encourent le plus souvent une peine d’amende de 750 euros (contravention de 4ème classe).
Source : zinfos974.com  (27.09.13)  Source photo : wikimedia.org 


Actualité récente en rapport :

Baleine à bosse, « à force de la regarder de trop près… vous finirez par ne plus la voir ! »… 

Ile de la Réunion – Baleine harcelée : danger… ! 

Amende record pour un trafiquant de défenses de narval...
Marseille : ils veulent tous leur système d'évitement des baleines...