Vidéo – Les baleines, nouvel argument touristique pour les îles de l’Océan Indien…

Les « îles Vanille » lancent « La route des baleines ». Hasard du calendrier, les amateurs de vie marine sont gâtés sur le blog du voyageur ces jours-ci. Après un article sur l’observation de cétacés au Québec dans l’estuaire du Saint-Laurent, nous partons cette fois dans l’Océan Indien où une initiative intéressante vient de voir le jour.

Pour ceux qui ne le savaient pas (et nous devons avouer que nous comptons parmi eux), l’appellation “îles Vanille” désigne un ensemble d’îles de l’Océan Indien qui comprend : La Réunion, Maurice, Mayotte, les Comores, Madagascar, les Seychelles et les Maldives.
« La route des baleines »

Victime de la pêche, la population des baleines à bosses avait dramatiquement baissée dans cette région du monde entre 1940 et 1960, rappelle la journaliste Martine Valo dans « Le Monde ». Avec l’interdiction de la chasse en 1979, ô miracle, les voici qui reviennent s’ébattre le long des côtes ! Un atout touristique précieux qu’il s’agit de mettre en valeur pour ces îles. Avec le projet « La route des baleines », il s’agit de mettre en place un circuit inter-îles qui permettent aux touristes de profiter du passage annuel des cétacés entre juillet et octobre sur les côtes – dans les lagons et les bancs récifaux. Premier défi pour ce club d’îles : convaincre la Commission baleinière internationale de maintenir le moratoire sur la chasse à la baleine dans les eaux de l’Océan Indien. Il s’agit aussi de faire appliquer la charte qu’elles ont adopté dans l’optique d’un tourisme responsable qui ne mette pas en cause l’environnement des cétacés, notamment en ce qui concerne les moyens d’approche des grands mammifères. “J’ai vu des touristes leur grimper sur le dos“, témoigne dans Le Monde un skipper de catamaran. “On peut quand même se gargariser de cette chance de pouvoir approcher les baleines à La Réunion, mais il faut juste espérer que les touristes ne le feront pas quand les baleines sautent”, explique Jean-François Nativel, le président de l’association Océan Prévention Réunion. Sachez que la compagnie XL Airways propose des vols low cost entre Paris et La réunion et Mayotte.

Du méchant requin bouledogue à la gentille baleine à bosse

L’île de la Réunion est dans une position bien délicate. Promouvoir le retour des baleines est une aubaine pour tenter de faire un peu oublier les accidents récurrents liés à la présence de requins au large de l’île. Preuve de la tension qu’il règne encore sur l’île, la campagne de promotion de l’Office de tourisme locale (L’IRT) mettant en scène l’observation des baleines a créé une polémique dans la presse locale, comme le rapporte le site d’actualités www.ipreunion.com. “On est dépossédé de l’océan et on continue de faire croire qu’il est magnifique et hospitalier. […] On travaille régulièrement avec eux [l’IRT, ndlr], on est conscient que la tâche est délicate pour promouvoir le tourisme”, explique le président d’Océan Prévention Réunion, faisant référence aux arrêtés préfectoraux interdisant la baignade et les activités nautiques en plusieurs points de l’île. Pour Jonas Lacour, créateur du label Observation certifiée responsable des cétacés (O2CR) : “Il y a une contradiction, puisqu’on annonce aux touristes quelque chose qui est interdit”. On le voit, ce projet touristique n’est encore qu’à l’état embryonnaire et risque de rencontrer bien des obstacles, mais la perspective de pouvoir admirer et approcher des baleines à La Réunion, Mayotte, …, est tentante. Par ailleurs, l’Office de tourisme de l’île vient de lancer une vaste campagne qui évite savamment les sujets qui fâchent et met en avant les beautés intérieures de l’île : “L’Île de la Réunion : un voyage d’émotions”. Source & liens complémentaires : liligo.fr/blog-voyage  (17.09.13) 


Actualité récente en rapport :

Baleine à bosse, « à force de la regarder de trop près… vous finirez par ne plus la voir ! »… 

Ile de la Réunion – Baleine harcelée : danger… !
Ile de La Réunion – Approche des baleines : déjà 7 procès-verbaux dressés pour « perturbations » … 

Vidéo - Insolite : des baleines dans la rade de Papeete...
Vidéo - Des requins dévorent une baleine morte...