Des chercheurs ont identifié un globicéphale hybride au large de la côte espagnole…

Un projet européen a enregistré la première hybridation, soit la progéniture issue d’un croisement, jamais documentée entre des espèces de cétacés, un ordre de mammifères marins auquel appartiennent les baleines, les dauphins et les marsouins. Cette découverte pourrait améliorer notre compréhension des habitudes et du comportement de ces mammifères et des éventuelles mutations de leurs modes de vie et instincts migrateurs.
Romain BOCQUIER (3) pour site.jpg

Grâce à l’aide du financement du programme Severo Ochoa, des chercheurs ont pu confirmer l’existence d’une descendance fertile de globicéphales tropicaux communs et de baleines pilotes. L’équipe tente de déterminer l’origine de l’hybridation entre ces deux espèces de baleines pilotes et d’identifier leur aire de répartition géographique.

Les globicéphales sont des cétacés de taille moyenne que l’on observe relativement fréquemment au large des côtes européennes. Les globicéphales communs vivent habituellement dans les eaux froides au large des côtes d’Europe du Nord alors que les globicéphales tropicaux vivent dans les eaux chaudes autour de l’Afrique du Nord.

Un des rares endroits où ces deux espèces se rencontrent se trouve au large de la côte espagnole, là où les eaux froides de l’Atlantique nord rencontrent les eaux plus chaudes du sud. Alors que certains scientifiques avaient déjà spéculé sur une certaine forme de croisement, il était difficile d’en obtenir la preuve.

C’est pourquoi les chercheurs du département de génétique de l’Université d’Oviedo se sont associés au projet Marine Mammals de l’Institut espagnol d’océanographie (IEO). L’équipe a commencé par examiner des échantillons génétiques d’animaux dans différentes parties de la mer: au large des côtes des îles Féroé, de Galice et des Canaries.

La chercheuse Laura Millares a également effectué un séjour de recherche internationale au Centre de recherches insulaires et à l’Observatoire de l’environnement (CRIOBE) en Polynésie française afin d’élargir le nombre d’échantillons.

Les membres de l’équipe ont pu, en utilisant les dernières techniques d’analyse génétique, déterminer sans équivoque la prolifération d’une espèce hybride de globicéphale au large des côtes espagnoles. Ils ont identifié un individu adulte hybride, dont la mère était une baleine pilote commune et le père un globicéphale tropical. Il s’agit de la toute première description génétique de l’existence d’un hybride de deux espèces fertile.

Les chercheurs tenteront maintenant d’expliquer l’origine de l’hybridation entre les deux espèces et la raison de sa répartition géographique.

Les centres d’excellence Severo Ochoa font partie d’un programme dont l’objectif est de promouvoir l’excellence dans la recherche scientifique en Espagne. Ce programme vise à stimuler les activités de recherche en cours dans différents environnements institutionnels et organisationnels dans lesquels une communauté scientifique coopère pour la réalisation d’objectifs communs. Il vise également à promouvoir la collaboration internationale.

Pour plus d’informations, veuillez consulter :

Université d’Oviedo

Catégorie:Projets
Source des informations:Université d’Oviedo
Référence du Document:D’après un communiqué de presse de l’Université d’Oviedo de CORDIS Wire
Codes de Classification de l’Index des Sujets:Ressources de la mer, pêche

Source : cordis.europa.eu (04.11.13)

Le génome des cétacés dévoile les secrets de leur adaptation aux océans...
Australie - Découverte d'une nouvelle espèce de dauphin : "Il est essentiel de la protéger"...