Mystérieuse hécatombe de baleines dans les eaux de Floride…

Mercredi 4 décembre, une cinquantaine de baleines pilotes se sont perdues dans les eaux peu profondes du parc des Everglades en Floride. 22 d’entre elles ont été retrouvées mortes les jours suivants. L’origine de l’échouage reste pour l’heure inconnue.

716px-LF_Pilot_Whale_Goban_Spur.jpg 

C’est un véritable drame qui se déroule actuellement dans le parc des Everglades en Floride, dans le sud-est des Etats-Unis. Depuis près d’une semaine, des baleines pilotes s’échouent les unes après les autres, sans que l’on sache pourquoi. Lundi, 22 cétacés au total avaient été trouvés morts ou avaient dû être euthanasiés. Mais d’autres pourraient connaitre le même destin.

Tout a commencé mardi dernier, le 3 décembre, lorsqu’un pêcheur a repéré au large de Highland Beach, une zone reculée du parc des Everglades, un banc de 51 baleines pilotes. Une observation totalement inhabituelle et même inquiétante car ces cétacés ont pour habitude de vivre dans des eaux relativement profondes. Or, ce n’est pas du tout le cas dans cette zone où les eaux ne dépassent pas les 3 mètres de profondeur. Un endroit peu propice à la survie des baleines.

Mercredi, alors que les gardes du parc avaient été alertés, six spécimens ont été trouvés morts. Quatre autres ont été découverts déshydratés, affamés et ont dû être euthanasiés par les équipes de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) dépêchées sur place. Le lendemain, une autre baleine appartenant au groupe est également morte. Depuis, la situation ne s’arrange pas et les spécialistes craignent le pire.

Un espoir qui diminue

Vendredi matin, les océanographes avaient de l’espoir car les baleines restantes semblaient avoir disparu, signe qu’elles avaient peut-être réussi à regagner les grands fonds plus lointains. Mais elles sont malheureusement réapparues quelques heures plus tard, sous la forme de trois groupes différentes qui ont refait surface dans les eaux de 3 mètres de profondeur. Des bateaux ont alors tenté de les remettre à la mer mais le manque d’eau a compliqué les opérations.

Puis elles ont de nouveau disparu. Samedi, la NOAA a tenté de repérer à nouveau des traces des animaux, sans succès. Les recherches ont donc été suspendues dimanche, « si nous avons des nouvelles des baleines pilotes, nous nous mobiliserons le plus vite possible », a expliqué la NOAA sur son compte cité par l’AFP. Toutefois, l’espoir n’a pas tenu tout le week-end. Quelques heures plus tard, au niveau des Keys de Floride, onze baleines ont encore été retrouvées mortes.

« Nous pensons qu’elles font partie du groupe de 51 baleines pilotes », a expliqué la NOAA reprise par l’Associated Press. Aujourd’hui, l’inquiétude demeure donc quant à la survie des 29 cétacés restants. Le problème est que les baleines pilotes sont des animaux très sociaux qui ont pour habitude de rester en groupe. Aussi, si l’un des membres reste coincé ou s’aventure quelque part, tout le groupe va avoir tendance à le suivre au risque de se retrouver échoué.

Un échouage à l’origine mystérieuse

Les spécialistes ne craignent ainsi que les baleines restantes s’échouent au cours des prochains jours voire même soient déjà mortes. « Etant donné nos connaissances de précédents échouages de baleines pilotes, le pronostic de survie des baleines restantes est sombre », a ajouté la NOAA dans un communiqué. Pour l’heure, elles restent introuvables. De même, on ignore totalement ce qui a poussé les baleines à s’aventurer dans ces eaux peu profondes.

Cité par NBC News, Blair Mase, porte-parole de la NOAA a indiqué qu’une équipe de vétérinaires et spécialistes tentait actuellement de déterminer les causes de l’échouage. Les baleines auraient pu être perturbées, désorientées par quelque chose ou victimes d’une maladie. « Les causes possibles peuvent être des maladies ou l’environnement, ou encore d’autres facteurs que nous ne connaissons pas encore », a précisé Blair Mase.

D’après les premières observations, les spécimens échoués ne présentaient pas de traces de traumatisme physique. Les baleines pilotes (également appelées globicéphales du Pacifique) sont relativement petites, elles mesurent entre 5 et 7 mètres de long pour un poids d’environ 4 tonnes. Elles sont reconnaissables à leur aileron arrondi dorsal et à leur front bosselé.

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que ce genre d’échouage se produit en Floride, en 2012, un groupe de plus de 20 baleines pilotes s’était déjà échoué au niveau de Fort Pierce. Seules cinq d’entre elles avaient pu être sauvées.


Source : maxisciences.com

Actualité récente en rapport :

Vidéo – Des centaines de baleines-pilotes s’échouent régulièrement…

Landes : le cachalot pygmée n'a pas survécu...
Vidéo - Des centaines de baleines-pilotes s'échouent régulièrement...