Comment dépecer une baleine bleue ?

Une équipe du Musée royal de l’Ontario est arrivée jeudi à Trout River, à Terre-Neuve-et-Labrador, pour commencer à dépecer la carcasse de baleine bleue, qui s’est échouée sur les rives de la petite municipalité. 
21 05 14 2.jpg

L’équipe d’experts veut récupérer les squelettes et des échantillons de tissus, qui seront préservés pour la recherche scientifique. 

La baleine a été remorquée à Winterhouse Brook, à Bonne Bay, pour permettre au personnel d’effectuer le travail. 
À l’aide de couteaux et de crochets à viande, 12 personnes, incluant des aides locales, travaillent d’arrache-pied pour retirer les os de la carcasse. Le travail minutieux nécessite d’enlever la peau et les couches de lard, puis de dégager les os des articulations. Les chairs et la graisse seront ensuite enfouies au dépotoir de Trout River.

L’équipe doit également se rendre à Rocky Harbour pour dépecer une autre baleine bleue. Les structures osseuses seront ensuite transportées par camion au musée, à Toronto, pour y subir d’autres procédures. 

Le musée affirme qu’il a reçu plusieurs appels de scientifiques demandant des échantillons de tissus de la baleine pour analyser son ADN. La baleine bleue est un animal en voie de disparition, et les scientifiques croient qu’il ne reste que 250 individus adultes dans le Nord-Ouest Atlantique. 

Les travaux devraient être terminés d’ici deux semaines. 
Source, capture d’écran, liens complémentaires & photos :  radio-canada.ca (09.05.14) 


Actualité récente en rapport :


Vidéo – Plusieurs baleines bleues mortes dans les glaces près de Terre-Neuve…
Canada : une baleine morte menace d’exploser…

Corse - Un cachalot de 10 mètres s'échoue à Campomoro...
Bretagne - Le dauphin prisonnier de la Rance retrouvé mort...