Sea Shepherd met le cap sur les îles Féroé pour protéger les dauphins… !

L’ONG Sea Shepherd met le cap sur les îles Féroé où quelque 500 militants au total doivent participer, à partir de lundi et jusqu’en octobre, à une opération de grande ampleur contre le « massacre » de dauphins.

Globicephala_melas_Cape_Breton_14 06 14.jpg
 

L’objectif de cette campagne, menée à la fois sur mer et sur terre aux Féroé, est de perturber les chasses rituelles (« grinds ») visant les baleines et les dauphins en cette saison, dans cet archipel situé entre l’Écosse et l’Islande, a indiqué Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France, lors d’une étape du convoi de l’ONG jeudi à Paris, au pied de la Tour Eiffel

Environ 1.500 cétacés seraient tués chaque année aux Féroé, dont 90% entre mai et octobre, ce qui en fait, selon l’ONG fondée par le militant écologiste Paul Watson, « le plus grand massacre de mammifères marins en Europe ».

Par rapport aux deux campagnes menées en 2010 et 2011, l’ONG a accru ses moyens, notamment en renforçant sa flotte avec quatre nouveaux navires rapides et légers, construits en Bretagne, pour tenter d’empêcher les pêcheurs locaux de rabattre vers les côtes les cétacés où ils sont alors tués à l’arme blanche dans les baies. Mais l’association, avec la Fondation Brigitte Bardot comme partenaire, sillonnera aussi les Féroé avec des campings cars pour sensibiliser la population locale, et les enfants, à la protection de ces dauphins.

« Cela a été autrefois une pêche de subsistance, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui », notamment car les chairs de ces cétacés sont désormais trop polluées, souligne Lamya Essemlali

« Pourquoi une espèce est-elle protégée partout en Europe mais peut, dès qu’elle entre dans les eaux féringiennes, être massacrée sans le moindre quota? », dénonce la responsable de Sea Shepherd

Après une étape vendredi à Amsterdam, les militants de Sea Shepherd doivent gagner dimanche les îles Féroé en ferry et la campagne en elle-même, baptisée « Grindstop 2014 », doit débuter dans le courant de la semaine.

Source : AFP – 12.06.14
Actualité récente en rapport :
Mise à l’eau. Des bateaux de Plestin pour protéger les baleines… !   Voir également :  seashepherd.fr/ferocious-isles

Note de Réseau-Cétacés: « dauphins », « baleines », les journalistes hésitent. En fait, l’espèce de cétacés à protéger aux Iles Féroé est le globicéphale noir (Globicephala malaena). Il s’agit d’un cétacé à dent, cousin du dauphin donc… mais appelé également « baleine pilote », d’où la confusion…

 

Iles Féroé. Nos marins au secours des dauphins... !
Mise à l'eau. Des bateaux de Plestin pour protéger les baleines... !