Pétition – Les bélugas sont en danger… !

PORT PÉTROLIER – Difficile à croire, mais c’est bien vrai, la compagnie TransCanada souhaite construire un port pétrolier‬ à Cacouna, en plein coeur de la pouponnière des bélugas du Saint-Laurent (une espèce en voie d’extinction doit-on le préciser?). ‬‬‬Ce port sera alimenté par le pipeline Énergie Est qui acheminera 1,1 million de barils de pétrole sale par jour.

article_large.jpg


De grandes pétrolières souhaitent ainsi s’enrichir davantage en vendant à l’international le pétrole de l’Alberta. Que le port soit situé dans l’un des plus précieux sites du Québec en termes de biodiversité ne semble pas les embêter. Ce site est également jugé comme l’un des plus importants sur la planète pour y observer une variété fascinante de baleines.

Incroyable n’est-ce pas?

Si ce n’est déjà fait, signez la pétition Non aux sables bitumineux et faites-la circuler à tous vos amis. Ensemble, menons cette lutte afin de protéger les espèces menacées de l’estuaire du Saint-Laurent.

Si nous n’agissons pas rapidement, le pétrole des sables bitumineux circulera et menacera chaque jour de se déverser sur des terres agricoles, dans la cour de citoyens et dans un site aussi précieux que l’estuaire du Saint-Laurent.

Équiterre en a fait la démonstration à maintes reprises, les retombées économiques d’Oléoduc Énergie Est ne bénéficieraient pas aux Québécois. Alors que les riches pétrolières empocheront les profits, ce sont nous qui assumerons tous les risques, sans compter le risque pour des espèces menacées comme le béluga du Saint-Laurent.

Pourquoi est-ce important de signer cette pétition? Équiterre a le bien-être des Québécois‪ à coeur et exige que vous soyez justement informés des enjeux ‪réels ‬‬‬‪et des conséquences néfastes du passage du projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada au Québec.‬‬

Avec votre appui, nous arriverons à protéger nos concitoyennes et concitoyens et la biodiversité de notre territoire en bloquant le projet Oléoduc Énergie Est. SVP, signez dès maintenant.

Nos efforts commencent à être récompensés. Tout récemment, en collaboration avec d’autres organismes environnementaux, nous avons réussi à obliger TransCanada à suspendre ses travaux de forage à Cacouna (1). La compagnie devra maintenant obtenir les autorisations nécessaires en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement et de la Loi sur les espèces en péril. Mais cette lutte est loin d’être terminée.

Pourquoi TransCanada entreprend des forages dans le Saint-Laurent ?

TransCanada veut construire un port en eau profonde dans la région de Cacouna dans le Bas-Saint-Laurent afin d’acheminer le pétrole issu des sables bitumineux de l’Alberta vers des marchés internationaux. L’Oléoduc Énergie Est est un projet d’exportation de pétrole, dont les retombées économiques ne bénéficieraient qu’aux pétrolières et non aux citoyens du Québec (2). Les risques, en cas de déversement, seront assumés par tous les êtres vivants le long du tracé de cet oléoduc.

Pourquoi faut-il stopper d’urgence le projet de TransCanada?

Les bélugas du Saint-Laurent sont une espèce « menacée » depuis 2000. L’estuaire du Saint-Laurent est un des plus importants sites d’observation des baleines au monde. Comme le secteur du tourisme représente 10 fois plus d’emplois au Québec que le secteur pétrolier (3), la région du Bas du Fleuve perdrait non seulement son joyau naturel, mais aussi des centaines d’emplois. Sans compter que le fleuve est une source en eau potable pour des millions de citoyens. Un déversement de pétrole issu des sables bitumineux aurait des conséquences catastrophiques sur l’habitat du béluga, sur le tourisme et sur la qualité de l’eau potable.

Vous voulez dire au gouvernement de préserver l’habitat des bélugas? Signez la pétition !

Merci de votre appui!

Steven Guilbeault, membre fondateur et directeur principal d’Équiterre. Signer la pétition

Source :  lavantage.qc.ca (26.06.14) Actualité récente en rapport :
Gros-Cacouna : TransCanada dit avoir tous les permis pour des levés sismiques… TransCanada s’apprête à forer malgré de nouveaux avertissements…
Plus d’infos sur l’espèce & fiche pédagogique téléchargeable :Le béluga

Déchets en mer : les plaisancier mobilisés "Je navigue, je trie", dans 25 ports de plaisance cet été...
La Réunion : la "Route des baleines" séduit Nicolas Hulot...

Laisser un commentaire