Ile de La Réunion : respect pour les géantes des mers… !

La présence des baleines à bosse autour de l’île ne passe pas inaperçue. En cette période elles se donnent en spectacle au large des côtes réunionnaises. Leur présence suscite un si grand intérêt chez le public qu’il en oublie les règles de bonne conduite. En violation de la charte d’approche des baleines signée en 2009 par de nombreuses associations de protection des cétacés et des professionnels de la mer, des comportements irrespectueux sont observées en ce début de saison. 16 embarcations, bateaux, voiliers confondus ont été observés autour d’une mère et de son baleineau au large de Saint-Gilles-les Bains, dénonce un vacancier qui profitait d’une croisière découverte il y a quelques jours. « Ils arrivaient à toute vitesse, ils faisaient fuir les cétacés, certains mêmes se sont jetés à l’eau », a t-il observé. Des règles d’approche ont été inscrites dans la charte pour éviter de déranger les géantes des mers tout en permettant à chacun de profiter du spectacle de la nature.

 

Humpback_Whales_-_Flickr_-_Christopher.Michel_(14) 14 08 14.jpg

De juillet à fin septembre, les baleines vont générer une activité nautique importante. Du côté de la Direction de la Mer Sud Océan Indien (DMS OI), on s’attèle déjà à faire respecter ces règlementations. « La saison débute à peine. Nous avons déjà eu des remontées à propos d’infractions », indique-t-elle. Les professionnels de la mer veillent eux aussi au bon déroulement des activités nautiques. « Les services de contrôle, la brigade nautique côtière, restent vigilants et il est de leur mission d’intervenir régulièrement », prévient la DMS OI. Pour sa part, dans un communiqué publié ce vendredi 25 juillet, la préfecture souligne que « les services de contrôle (gendarmerie, brigade nature océan indien, direction de la mer Sud océan indien, éco-gardes de la réserve naturelle marine de La Réunion) restent mobilisés y compris les week-ends et jours fériés » pour faire respecter la charte. « C’est en effet en périodes de forte affluence qu’il faut inciter le public à respecter la charte, ainsi que le code de l’environnement qui permet de sanctionner les comportements abusifs tels la perturbation intentionnelle et le harcèlement des mammifères marins » ajoute le communiqué. Pour rappel, la charte souligne qu’il faut éviter d’approcher les baleines à moins de 100 mètres. Dans cette limite, il faut être à l’arrêt, ne pas poursuivre les cétacés, ne pas leur couper la route, ne pas se placer entre elles et le large, ne pas séparer les groupes, concentrer les bateaux du même côté et s’éloigner après quinze minutes d’observation pour laisser la place aux autres. Il est par ailleurs fortement déconseillé aux nageurs de se mettre à l’eau à proximité d’une baleine, de ne pas les toucher, de proscrire toute mise à l’eau en présence d’un groupe actif ou encore d’éviter de sauter du bateau, de crier ou de faire des mouvements brusques qui pourraient les déranger. Pour minimiser les nuisances sonores une limite de 5 bateau en observation a aussi été instaurée.

En cas de non respect de la charte, les agents des contrôles pourront infliger des amendes de 4ème classe allant de 90 à 750 euros.
Coralie Georget 

Source :  ipreunion.com (02.08.14)

Source photo :  wikipedia.org

Ile de La Réunion - La baleine ne s'est pas emmélée dans une drumline...
Guyane : Montabo, le rendez-vous des dauphins... !