Australie : une baleine à bec, espèce rare de cétacé, s’échoue sur une plage…

Une baleine à bec, cétacé encore mal connu des scientifiques, s’est échouée mardi sur la côte australienne. Le spécimen de plus de trois mètres de long a été découvert mort sur la plage de Redhead, à environ 150 km au nord de Sydney. «C’est triste mais en même temps intéressant car nous pouvons en apprendre tellement plus sur cet animal», explique Ronny Ling, le président  d’ORRCA, une association de protection et de recherche sur les animaux marins. «On ne sait pas grand chose sur elles».

16 10 14.jpg

La famille des baleines à bec comprend plusieurs espèces et des tests ADN devront déterminer à laquelle appartient l’animal retrouvé mardi. Selon le site spécialisé  whaleresearch.org , les connaissances sur les baleines à bec sont limitées par le fait qu’elles évoluent à des profondeurs impressionnantes. Le peu de choses que savent les chercheurs proviennent de spécimens échoués. «Nous avons pris des mesures et effectué des prélèvements», a expliqué Ronny Ling. La tête de la baleine sera envoyée au Musée australien de Sydney, spécialisé dans l’histoire naturelle et l’anthropologie, a-t-il ajouté.

La revue scientifique américaine PLOS ONE a publié une étude récemment montrant qu’une baleine à bec de Cuvier avait plongé à 2.992 mètres de profondeur et qu’une autre était restée sous l’eau pendant 137,5 minutes, soit des chiffres record pour des mammifères marins. La spécialiste de biologie marine Elise Bailey a expliqué à la radio ABC qu’en 20 ans d’étude, elle n’avait jamais vu de baleine à bec. «C’est un animal océanique qui évolue normalement loin des côtes, à de grandes profondeurs», a-t-elle confié. «EIle était peut-être malade, peut-être âgée, peut-être a-t-elle subi un traumatisme», a-t-elle avancé au sujet des causes possibles de sa mort.


Source :  leparisien.fr (14.10.14)

Canada - Les bélugas subissent les effets de l'activité humaine...
Canada - Les bélugas retrouvés morts inquiètent les scientifiques...