Sea Shepherd n’est pas pas la bienvenue à l’île d’Yeu…

Le bateau aux couleurs de l’ONG a rejoint prématurément Saint-Gilles, ce vendredi soir, après l’intervention des marins-pêcheurs qui l’ont bombardé d’œufs et de farine.

Le_navire_ambassadeur_Columbus_(5).JPG


Le Columbus, le bateau de Jean-Yves Terlain, devait passer la nuit à l’île d’Yeu avant d’arriver ce samedi après-midi à Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour l’hiver. Mais son escale sur l’île a été plus courte que prévue. Un groupe de marins-pêcheurs lui a balancé de la farine, des œufs, des cailloux et a coupé les amarres. La raison? L’engagement de Paul Watson, le fondateur de l’ONG, qui « a participé à crier avec les loups pour arriver à ce qu’on interdise la pêche au requin-taupe en 2009 »,une pêche spécifique à l’île d’Yeu, a expliqué un des acteurs de l’opération. Reparti plus vite que prévu, Jean-Yves Terlain est arrivé peu avant 20 h à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, où il rencontrera le public ce week-end. Source  :  ouest-france.fr (07.11.14) Source photo  :  wikipedia.org 

Actualité récente en rapport  :

Un navire Sea Shepherd en Vendée… !

Antarctique : toujours pas d'aires marines protégées... !
L’Assemblée nationale contre l’interdiction des filets dérivants...