Vidéo – La Station de recherche sur les cétacés des îles Mingan menacée…

L’avenir s’assombrit pour la Station de recherche sur les cétacés des îles Mingan (Mingan Island Cetacean Study – MICS).

Des chercheurs de la station, située à Longue-Pointe-de-Mingan, sur la Côte-Nord, y étudient le comportement des baleines. Dès 1979, l’organisme à but non lucratif s’est démarqué en tant que première station à mener des recherches sur la baleine bleue dans tout l’océan Atlantique.
13 02 15.jpg


Budget de 250 000 $ insuffisant

Le budget de la station est de 250 000 $. Comme la colonne des revenus est en sérieux déséquilibre par rapport à celle des dépenses, les responsables craignent la disparition de l’organisme à court terme. Parmi les frais les plus élevés figure le coût des assurances pour la participation des touristes à l’observation des baleines en mer.

La station ne reçoit aucun financement gouvernemental. « Les permis pour amener les touristes en mer sont très onéreux, souligne le fondateur de la Station de recherche, Richard Sears. Il ne faudrait pas traiter un organisme à but non lucratif comme le nôtre comme n’importe quelle grosse compagnie de transport comme il y a au Canada. »

Campagne de financement

Une campagne de financement est prévue en mars au Biodôme de Montréal et en mai aux États-Unis. Selon Richard Sears, il serait dommage de laisser tomber 36 ans de recherches sur les migrations de la baleine bleue, qui fait partie intégrante du patrimoine de l’Est du Canada.
« Arrêter de poursuivre ces travaux, ça serait une perte. On n’a pas perdu ce qu’on avait avant, mais ça serait une perte pour le futur. » — Richard Sears, fondateur de la Station de recherche des îles MinganDans le golfe et ailleurs dans le monde

En 1983, la Station de recherche des îles Mingan a étendu ses recherches à la mer de Cortez, en Basse-Californie, et plus récemment, en Islande et aux Açores. L’organisme a aussi participé à des recherches sur des baleines et d’autres mammifères marins en Nouvelle-Zélande, en Nouvelle-Calédonie, au Panama, au Costa-Rica, au Groenland et dans le golfe du Maine.

En 1992, la Station de recherche a inauguré un nouveau centre de recherche et d’interprétation qui comprend un musée et deux salles de conférence abritant une bibliothèque et des bureaux .

Source, capture d’écran & vidéo :  ici.radio-canada.ca (09.02.15)
Plus d’infos sur l’espèce & fiche pédagogique téléchargeable : La baleine bleue

Vidéo - Une centaine de baleines mortes en Nouvelle-Zélande...
Vidéo - Ces grands cachalots ont appris à repérer les chalutiers et à voler leurs morues...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.