Un des six dauphins de l’Irrawaddy du Laos est mort…

La mort récente de l’un des six dauphins de l’Irrawaddy restants dans le fleuve du Mékong au Laos accentue la situation désespérée de l’espèce déjà en réel danger.

640px-Irrawaddy_Dolphin 15 04 15.jpg


Le 1er avril, des villageois cambodgiens ont effectivement découvert la carcasse d’une femelle de 200 kg dans la province de Stoeng Treng, située au nord du Cambodge, à la frontière avec le Laos, selon le Phnompenhpost . Ce dauphin faisait partie du petit groupe de six spécimens recensés dans cette partie du fleuve. Après examen du corps de l’animal, qui ne présentait aucune contusion ou blessure, les experts ont conclu qu’il serait décédé de causes naturelles. Mais sa disparition apparaît comme un échec pour les habitants de la région qui peinent à protéger cette espèce.« C’est un moment très triste dans la diminution de la population de ces dauphins », a déclaré Thomas Gray, gestionnaire du Programme Espèces du Grand Mékong du World Wild Fund (WWF), dans un communiqué, rapporté par le site Thedodo.com . « Et c’est un autre avertissement concernant l’espèce qui est confrontée à un risque grave d’extinction à travers le Mékong », poursuit-il. « Ce spécimen est considéré comme l’un des plus anciens et des plus grands dauphins dans la région », explique Dieb Bora, chef adjoint des pêches à Stung Treng, au Phnompenhpost. « Elle devait avoir entre 26 et 30 ans. » Son âge a pu être déterminé grâce à l’étude de ses dents. La semaine dernière, le corps du dauphin a été transporté jusqu’au rivage, où quatre moines attendaient afin de bénir la dépouille lors d’une cérémonie funéraire. Alors qu’il ne reste désormais que cinq dauphins au Laos, comme l’affirme Gray, on en dénombre entre 78 et 91 dans une région du Mékong, sur environ 190 km, située entre la frontière Laos-Cambodge et la ville de Kratie au Cambodge. En Indonésie, dans le Kalimantan oriental, dans une partie du fleuve Mahakam, on en compte entre 60 et 70. Et enfin, au Myanmar, dans le fleuve Ayeyarwady, entre 50 et 70. Au total, il reste environ 6000 dauphins d’Irrawaddy dans le monde .
Une perte survenue seulement deux semaines après que le WWF a fait part de ses préoccupations concernant le taux élevé de décès chez cette espèce. En particulier pendant la saison sèche, lorsque le niveau de l’eau baisse. Mais le dauphin de l’Irrawaddy – également appelé « le visage souriant du Mékong » a principalement été anéanti par l’industrie de la pêche. Depuis 2011, c’est le vingt-huitième dauphin à avoir trouvé la mort, selon le groupe de conservation WWF, dont cinq rien qu’en 2015. Mais pour préserver le reste de la race, Chhit Sam Ath, directeur du WWF Cambodge, a fait appel à la communauté et a exprimé son souhait de renforcer les lois sur le braconnage. Mais il faut savoir que cette disparition nourrit également des inquiétudes en termes d’économie et de tourisme puisque les dauphins de l’Irrawaddy attirent plus de 30.000 touristes chaque année.
Source :  huffingtonpost.fr (10.04.15)

Source photo :  wikipedia.org

Arcachon : de quelle couleur sera la queue de la baleine... ?
Marseille : essor du tourisme baleinier, le long des côtes françaises, désormais labellisé...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *