Vidéo – L’échouage de 160 dauphins fait craindre la survenue d’un nouveau séisme au Japon…

Environ 160 dauphins d’Electre se sont échoués vendredi dernier sur la côte pacifique d’Hokato, au Japon. La cause exacte de cet étrange phénomène n’a, à l’heure actuelle, toujours pas pu être formellement identifiée par les scientifiques.


Les dauphins d’Electre sont une espèce commune dans les eaux du Japon. Et malheureusement, ceux-ci sont régulièrement victimes d’échouage tragique. C’est ce qui s’est produit la semaine dernière sur la côte Pacifique au nord-est de Tokyo. Plusieurs mammifères ont commencé à s’échouer sur la plage, pour atteindre le total de 160 individus vendredi dernier.

« Cette région du Japon a déjà connu beaucoup de cas similaires d’échouage par le passé, concernant notamment cette espèce », a commenté Toshiaki Kishiro, scientifique de l’Institut national de recherche sur la pêche en haute-mer repris par le Telegraph. Toutefois, ce serait la première fois que le pays est confronté à un phénomène d’une telle ampleur.

Les dauphins se sont échoués sur une distance de 10 kilomètres, mobilisant rapidement les gardes-côtes et habitants qui ont tenté de les sauver. Malheureusement, quelques-uns seulement ont survécu et certains qui avaient pu être remis à la mer, sont revenus s’échouer peu après sur la même plage.

Pour l’heure, les scientifiques n’ont pas réussi à déterminer la cause exacte de cet échouage massif mais plusieurs hypothèses ont été évoquées.

Annonciateur d’un tremblement de terre ?

Suite à cet échouage, les scientifiques ont fait le rapprochement avec un événement similaire qui avait eu lieu en 2011 au Japon six jours avant le tragique séisme de magnitude neuf qui avait secoué le pays. Ce n’était alors pas 160, mais 50 dauphins d’Electre qui étaient venus s’échouer sur le rivage japonais.

Pour Toshiaki Kishiro il est en effet possible que les dauphins aient été perturbé par un champ magnétique résultant de l’action des plaques tectoniques mais ce n’est qu’une théorie parmi d’autres. « C’est possible mais il n’y a pas de réelle preuve pour confirmer cette théorie. Cette région du Japon a connu de nombreux cas similaires par le passé donc nous essayons de découvrir ce qui s’est passé », a-t-il indiqué.

Des bancs de sable absorbeurs d’ultrasons ?

Outre cette première hypothèse plutôt préoccupante, certains scientifiques pensent que cet échouage massif serait dû à la présence de bancs de sable importants environnant les côtes. C’est en tout cas ce qu’affirme au journal Yomiuri, Tadasu Yamado, chercheur au Musée national de la nature et des sciences.

« Les ultrasons qu’émettent les dauphins pour se repérer ont pu être absorbés par les bancs de sable, ce qui les aurait désorientés », explique-t-il. D’autres ont émis l’hypothèse que cet échouage pouvait avoir été provoqué par une manœuvre en vue d’éviter des prédateurs. Les dauphins ont peut-être tenté d’échapper à des animaux comme les orques et seraient ainsi venus nager trop près du rivage.

« Il a aussi été suggéré qu’ils ont tenté d’échapper au bruit produit par des bateaux ou que leur santé a pu être affectée par des parasites qui les auraient désorientés », a ajouté Toshiaki Kishiro. Autant d’hypothèses contradictoires qui ne sont pas encore parvenues à lever le voile sur la raison de ce phénomène.

Source :  maxisciences.com (14.04.15)
Actualité récente en rapport :  Vidéo – Efforts désespérés pour sauver 150 dauphins échoués sur une plage au Japon… 
Japon : les autorités enterrent de nouveaux dauphins… 

Vidéo - Un énorme cachalot de 15 mètres s’échoue sur une plage de San Francisco...
Les Sables-d'Olonne - Un dauphin échoué sur la grande plage...

Laisser un commentaire