VIDÉO. Époustouflantes images de baleines vues par un drone

Une vidéo prise au large de la Californie montre une baleine avec son petit migrant vers le Nord, entourés de dauphins.

Une vision qui donne le vertige. Grâce à un drone, le photographe américain Sandy Rich a repéré deux baleines grises (Eschrichtius robustus) nageant paisiblement aux côtés d’un groupe de grands dauphins dans les eaux turquoise de la Californie, au large de San Diego (Etats-Unis). Une image moins rare qu’on ne le penserait : les baleines et les dauphins ont en effet déjà été vus plusieurs fois en groupe. De la même manière, plusieurs espèces de dauphins nagent souvent ensemble. Certains groupes peuvent même atteindre plusieurs milliers d’individus, notamment chez le dauphin à long bec (Stenella longirostris). Dans un premier temps, la vidéo filmée en très haute définition (4K) donne à voir le souffle d’une baleine accompagnée de son baleineau. L’air mêlé de gouttelettes d’eau est projeté à plusieurs mètres d’altitude par son évent en produisant un arc-en-ciel. Un évent qui comprend deux narines : ce trait distingue les baleines à fanons (Mysticètes) des mammifères marins à dents (Odontocètes), comme les dauphins ou les cachalots. Ces derniers n’ont en effet qu’une seule narine. Les mammifères marins viennent ainsi régulièrement à la surface pour inspirer. L’air, contenu dans leurs poumons, leur permet de nager en apnée pendant quelques minutes avant qu’ils ne doivent remonter pour reprendre leur souffle.

22.000 km parcourus chaque année

Les baleines figurant dans la vidéo seraient en train de migrer vers l’océan Arctique et la mer des Tchouktches (entre les continents américain et asiatique), où elles passent l’été dans des eaux très riches en zooplancton, dont elles sont friandes. Les baleines grises parcourent ainsi 22.000 kilomètres chaque année : c’est la plus longue migration connue à ce jour. En hiver, les Cétacés voyagent jusqu’au large de la Californie, où ils mettent bas. Ils regagnent ensuite les plus hautes latitudes, les femelles étant flanquées de leur progéniture. Pourquoi quitter les eaux arctiques très riches en nutriments ? Plusieurs hypothèses ont été avancées par les chercheurs : d’une part, les eaux tropicales plus chaudes permettraient aux baleines de moins perdre de chaleur que les eaux glaciales des hautes latitudes. D’autre part, il se peut que les baleines fuient les orques, qui sévissent dans l’océan arctique et pourraient s’attaquer à leurs petits lorsqu’ils sont les plus vulnérables.

Source : Sciences et Avenir, 09.05.16

Des dauphins roses dans le port de Hong-Kong, espèce rare et menacée
De nombreux dauphins observés sur les côtes bretonnes et normandes

Laisser un commentaire