Une baleine passera l’été en Franche-Comté

La Demoiselle est une œuvre de Corinne Forsans et un projet activiste d’Eco Logik Art. Cette imposante réalisation est une baleine de 12 mètres de long et 5,5 mètres d’envergure. Mais pas de quoi paniquer, elle est composée exclusivement de bois et est en phase de devenir un réel symbole de la lutte pour la sauvegarde de notre biodiversité.

La Demoiselle a été imaginée par l’artiste Corinne Forsans et a vu le jour grâce à une vingtaine de personnes, et plus particulièrement des compagnons du tour de France. On doit sa charpente à Jean-Charles Giroud et Marital Vignot qui ont permis à cette baleine d’être un exemple de réutilisation de matériaux puisque ceux qui la composent proviennent de bois, d’osier et de bambou. Les nageoires (tressées en osier) et la queue sont l’œuvre de David Monmarché.

Construite à Grozon dans le Jura, la baleine a maintenant pris le large « et chacun pourra se l’approprier à sa façon« , précise un communiqué d’Eco Logik Art.

Une Demoiselle engagée

En plus d’être une œuvre d’art, la baleine est porteuse de message. Elle représente la biodiversité mise en danger par l’Homme, son but étant de sensibiliser à la pollution chimique de nos rivières ayant un impact sur nos océans.

La Demoiselle a été présentée au public samedi 25 juin 2016 dans le cadre de la soirée Back to the Trees organisée par la Saline royale d’Arc-et-Senans dans la forêt de Chaux. Elle prendra ses quartiers d’été à la Saline royale d’Arc-et-Senans dans le cadre du Festival des jardins, avant de s’échouer sur de nouvelles terres…

Source : macommune.info, le 27/06/2016

Photo : © Eco Logik Art

10 conseils pour protéger l’océan pendant vos vacances à la mer !
Un photographe a immortalisé des images incroyables de baleines et de dauphins pendant 25 ans... 18 photos à couper le souffle !

Laisser un commentaire