Un narval adopté par des bélugas dans le fleuve Saint-Laurent

87

TROIS-PISTOLES | Un narval égaré qui vit habituellement en Arctique et est en recherche d’amis s’est intégré à un groupe de bélugas dans le fleuve Saint-Laurent.

Cette baleine arctique surnommée «licorne des mers» était loin de chez elle.

L’espèce de couleur foncée et possédant une défense d’ivoire vit habituellement avec les siens dans les eaux arctiques du Canada, du Groenland, de la Norvège et de la Russie et non pas dans le fleuve Saint-Laurent.

«Ça demeure une espèce apparentée au béluga, qui est aussi sociable que lui. Visiblement, ce narval s’est égaré et se cherchait des amis. C’est toutefois très inusité comme observation ici», d’indiquer Nadia Ménard, biologiste chez Parcs Canada.

Photographié une première fois à la fin du mois de juillet au large de Trois-Pistoles au sein d’un groupe de 80 bélugas, le même narval a été identifié de nouveau le 10 août par des naturalistes de Parcs Canada, au large de Grandes-Bergeronnes, toujours avec ses nouveaux amis.

C’est la seconde fois de l’histoire que l’on confirme officiellement l’observation d’un narval dans le fleuve, la dernière remontant à 2003.

Des animaux marins s’égarent de leur milieu habituel parfois, comme c’est le cas pour des bélugas qui se sont retrouvés jusqu’au New Jersey récemment.

Sa meilleure chance

Lors de chaque observation, le narval respirait au travers des bélugas, imitant leur comportement, sans que les bélugas lui portent une attention particulière. Il faisait également des bulles comme eux.

«Les bélugas n’avaient aucun comportement agressif avec lui. Le fait de s’être trouvé des compagnons représente sa meilleure chance actuellement», ajoute pour sa part le scientifique Robert Michaud, du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins.

«On peut dire que ce serait un très gros défi pour lui retrouver son chemin. Mais écologiquement, il n’est pas trop dépaysé, il va trouver de la nourriture et il pourra sans doute s’acclimater», conclut de son côté Nadia Ménard.

Source et capture d’écran : journaldequebec.com, le 17/08/2016

Australie : un baleineau blanc très rare a été filmé par un drone
Québec - La vidéo de la baleine la plus impressionnante de votre été

Laisser un commentaire