Loire-Atlantique – Affaire du dauphin Galéo – Le parc animalier Planète Sauvage attaque One Voice en référé

Mis en cause par l’association One Voice sur la prise en charge d’un dauphin, le parc animalier attaque à son tour pour demander l’annulation d’un constat d’huissier.

Jeudi 27 octobre 2016, le parc animalier de Port-Saint-Père, Planète Sauvage, a demandé au juge des référés du tribunal de grande instance (TGI) de Nantes d’annuler un constat d’huissier dressé à la demande de l’association de protection animale One Voice, qui suspecte le parc animalier de Port-Saint-Père de « maltraitances » sur un de ses dauphins.

Le procès-verbal litigieux – établi dans le cadre d’une ordonnance délivrée par le président du TGI – avait en effet constaté « l‘absence d‘ombrage » et la « saleté » du bassin dans lequel nageait Galéo, un delphineau né au parc Astérix, en 2009. L’animal portait aussi traces de « griffures » et de « boutons » sur le corps, alors qu’il est devenu depuis son arrivée à Port-Saint-Père « le souffre-douleur des autres dauphins » de Planète Sauvage, d’après One Voice.

« Pour le dire de façon un peu triviale, il était un peu chaud quand il est arrivé : il avait une puberté précoce, et se frottait un peu trop aux femelles, explique Me Alexandre Moustardier, avocat du parc animalier. Du coup, les femelles et les vieux mâles ont réagi… »

Cet avocat parisien, associé au sein du cabinet de l’ex-ministre de l’Environnement Corinne Lepage, a aussi mis en doute les compétences du Dr Ingrid Visser, la biologiste marine néo-zélandaise « mondialement reconnue » dont les conclusions ont conduit One Voice à porter plainte pour « maltraitances ». « En plus de vingt ans de suivi de cétacés, elle n‘a jamais vu un dauphin aussi mal en point que Galéo », affirme l’association dans un communiqué de presse.

« Spécialistes des orques »

« Elle est présentée comme très spécialisée sur la question des orques… Mais un dauphin, ce n‘est pas pareil ! Les spécialistes en lions n‘ont pas la même connaissance des tigres, et vice-versa, estime Me Alexandre Moustardier. Aujourd’hui, c‘est un débat d‘experts : on a d‘un côté les vétérinaires de Planète Sauvage et ceux des services de l‘Etat, et de l‘autre une seule personne. »

Les services vétérinaires de la Loire-Atlantique, qui étaient venus en février 2016, n’avaient en effet rien trouvé à redire sur les conclusions des vétérinaires du parc animalier.

« Les dauphins sont comme vous et moi : ils se grattent de temps en temps, reprend l’avocat. Il ne faut pas oublier que ce sont aussi des bêtes de 250 kg, de trois mètres de long, et que du muscle… Quand on vient les embêter, ils se défendent. »

Mais « la maturité sexuelle des dauphins est à 12 ans… Or, Galéo n‘a que 7 ans, lui a répliqué Me Arielle Moreau, l’avocate de One Voice. Les traces qu‘il porte sur le corps ne correspondent pas à des attaques d‘adultes. »

5 000 € réclamés par le parc

L’avocate de l’association ne voit donc pas pourquoi le constat d’huissier devrait être annulé.

« On ne lui demande pas un diagnostic sur la cause des blessures, mais juste de dire s‘il y a de l‘ombre ou pas ou si les bassins sont propres, insiste-t-elle. »

Me Arielle Moreau refuse au passage de payer les 5 000 € réclamés par Planète Sauvage pour son « préjudice commercial », alors que One Voice n’aurait fait qu’envoyer « un tweet re-tweeté vingt fois » dans ce dossier. L’association a toutefois lancé une pétition qui a recueilli « 10 000 signatures », selon son communiqué de presse envoyé aux rédactions.

L’avocate accuse surtout Planète Sauvage d’avoir voulu dissimuler la naissance d’un delphineau, survenue de façon imprévue au même moment que la venue de l’huissier.

« D’habitude, ils mettent un certain temps à annoncer les naissances : quand l‘un d‘eux meurt peu de temps après, c‘est dévastateur en termes d‘images, explique Me Arielle Moreau. Or, l‘an dernier, un delphineau est mort de cette façon, suite à une agression. »

Le juge des référés, qui a mis son jugement en délibéré, rendra son ordonnance le 24 novembre 2016.

À savoir aussi
La pétition de One Voice pour demander le transfert du dauphin Galéo « dans une structure où il ne se fera pas continuellement agresser, en attendant l’ouverture d’un bras de mer pour l’y installer de manière durable » a déjà recueilli 10 626 signatures, en date du 27 octobre 2016.

 

Source : Le courrier du pays de Retz, publié le 27 octobre 2016

Trois dauphins ont parcouru 3000 kilomètres dans des conteneurs de la Fed Ex
Japon - Un dauphin qui a été capturé dans la baie de Taïji tue son bébé âgé seulement de 4 jours. Il est temps de vider les bassins !

Laisser un commentaire