Trois dauphins ont parcouru 3000 kilomètres dans des conteneurs de la Fed Ex

fedex

INDIGNATION. De nombreuses associations de protection des animaux ont exprimé leur colère devant une livraison pour le moins hors normes. Fin septembre 2016, trois dauphins ont parcouru les 3000 kilomètres qui séparent Honolulu (Hawaï) de la ville de Phoenix, en Arizona, enfermés dans des conteneurs de la Fed Ex, la compagnie aérienne américaine spécialisée dans le transport de fret. Dans une vidéo tournée par deux activistes de l’ONG Animal Right Hawaii, on aperçoit ce qui semble être des membres du personnel de la Dolphin Quest, le parc d’origine des animaux. Ces derniers, mettent rapidement les intrus hors du hangar situé sur l’aéroport d’Honolulu, les empêchant ainsi de filmer quoi que ce soit de la préparation du voyage. Les trois animaux marins sont l’une des attractions du nouveau parc Dolphinaris Arizona qui a ouvert ses portes le 15 octobre 2016. Pour quelques centaines de dollars, les visiteurs peuvent nager avec ces dauphins.

Un parc aquatique dans le désert de l’Arizona

Selon le célèbre média américain CBS, Grey Stafford, le directeur général de Dolphinaris, aurait confirmé l’arrivée des dauphins via Fed Ex. Ces derniers auraient atterri le 26 septembre 2016 sur le continent américain. Dans un e-mail adressé à CBS, le PDG a déclaré : « Fed Ex est un transporteur qui a l’expérience du transport sans risque d’animaux. Et franchement, ce sont les meilleurs« . Mais les associations ne décolèrent pas. Selon le site Care2, si l’on s’en tient à l’itinéraire de vol, les dauphins sont restés enfermés pendant 12 heures. En outre, pendant le trajet ils ont été coupés visuellement du monde et ils ont été confrontés à des bruits d’autant plus stressants qu’ils ne les avaient jamais entendu auparavant. L’animosité envers Dolphinaris a commencé bien avant le voyage en conteneur. En effet, dès l’annonce de l’ouverture de ce parc, des voix s’étaient élevées dénonçant notamment l’absurdité de la construction d’un parc aquatique en plein milieu du désert où la température atteint les 40°C sans trop de difficultés. Selon le site IFLScience, Grey Stafford aurait tenté de rassurer ses détracteurs en déclarant que les bassins des dauphins seraient maintenus artificiellement à une température avoisinant les 25°C.

Néanmoins, l’opinion publique ne change pas : la pétition demandant la fermeture du parc ne cesse de recevoir de nouvelles signatures. Et elle est désormais accompagnée sur le même site par une pétition réclamant la fin du transport de dauphins vivants par la Fex Ex.

Source : Sciences et Avenir – Publié le 31 Octobre 2016

Caraïbes - Programmes de nage avec les dauphins : une vérité qui dérange !
Loire-Atlantique - Affaire du dauphin Galéo - Le parc animalier Planète Sauvage attaque One Voice en référé

Laisser un commentaire