Article blog « Pourquoi la mort de Tilikum, “l’orque tueuse” de Sea World, doit marquer la fin des attractions marines »

Nous vous proposons ce soir un article rédigé par Jeanne Pouget en date du 9 Janvier 2017 et posté sur le site Konbini.com ;

Une très belle réflexion sur le sujet des animaux en captivité et particulièrement les orques. Voici quelques extraits de l’article :

« Il suffit de regarder les spectacles d’orques sur YouTube pour en comprendre la magie vicieuse. Tout tourne autour de la domestication incroyable de géants des mers par l’homme. Comment un jour, par exemple, quelqu’un a-t-il réussit à mettre au point une technique pour faire danser une baleine dans l’eau et lui faire prendre un homme sur son dos ? Il y a une fascination que l’on ne peut pas nier lorsque l’on assiste à de tels prouesses. Et à vue d’œil, les animaux n’ont pas l’air malheureux (puisqu’ils font des bisous !).

Au-delà des conditions de captivité monstrueuses des orques (mais l’on pourrait élargir à tous les animaux en cage) et que dénoncent les associations, c’est cette déformation que nous avons à nous attendrir devant la nature quand elle nous ressemble qui me pose problème. L’orque qui dit bonjour avec sa nageoire, l’éléphant qui donne la patte, le tigre qui marche sur deux pattes, le singe qui porte des fringues, le perroquet qui parle…  D’où nous vient cette tendance égotiste à admirer les bêtes, en particulier lorsqu’elles sont humanisées ? Et à les craindre lorsqu’elles nous défient (personne ne fait dire “coucou” à un requin ni à un crocodile) ? »

Lire l’article complet 

Bonne soirée les amis ! 🙂

Il y a trois ans, un Ange …
Mort de Tilikum, l'orque du doc « Blackfish » !

Laisser un commentaire