Des savants écossais disent tout sur le chant des baleines

Le National History Museum (NHM) de Londres vient d’inaugurer une grande exposition sur la vie extraordinaire des baleines. Il publie à cette occasion un petit livre qui fait le point des connaissances, rédigé par quatre scientifiques de l’université écossaise de St. Andrews. Le NHM ne pouvait mieux choisir : l’unité de recherche sur les mammifères marins de St. Andrews fait référence sur le sujet.

Dans Whales : Their past, present and future, Philip Hammond, Sonja Heinrich, Sascha Hooker et Peter Tyack décrivent l’évolution des cétacés depuis 50 millions d’années, leur existence actuelle et les menaces qui pèsent sur leur avenir.

On y découvre entre autres que le plus vieil ancêtre de la baleine, l’archéocète, était un carnivore à grandes dents, cousin des hippopotames. Que certaines baleines peuvent vivre 200 ans. Ou encore qu’il faut vingt ans à certaines espèces pour devenir adultes.

Mais ce qui fascinera le plus les lecteurs sera à coup sûr le chant des baleines. Des enregistrements effectués sur plusieurs années dans l’océan Pacifique ont montré que le chant des baleines à bosse variait dans le temps et dans l’espace. De nouveaux chants « composés » du côté de l’Australie se diffusent à travers l’océan ; on peut les entendre dans l’ouest l’année suivante et dans l’est un peu plus tard. Une seule explication possible : les baleines s’écoutent les unes les autres, apprennent le chant nouveau et le transmettent à d’autres, à la manière d’une chanson populaire chez les humains. Les baleines ont une culture.

La question de l’avenir des baleines est moins réjouissante. Les baleines sont menacées par la pêche mais surtout par la pollution chimique et sonore des océans, par le trafic maritime et par le changement climatique. Certaines petites espèces sont en danger d’extinction.

L’exposition du NHM sera ouverte jusqu’au 28 février 2018. 

Renseignements ici

Source : breizh-info – Publié le 26 Juillet 2017
Crédit photo  : US National Ocean Service, domaine public, sur Flickr
[ 🐳 Pour bien commencer la semaine : Savez-vous qu'il est possible d'écouter les fonds océaniques en direct depuis n'importe où ? ]
Un tour du monde pour la mégafaune marine

Laisser un commentaire