Les mammifères marins sont de plus en plus nombreux à s’échouer sur les côtes françaises

En 2016, un record a été battu avec plus de 1 600 cétacés et phoques recensés, morts ou plus rarement vifs, sur le littoral.

Jamais autant de mammifères marins ne s’étaient échoués sur les côtes françaises. En 2016, 1 613 cétacés et phoques ont été recensés, morts ou plus rarement vifs, sur les littoraux atlantiques, méditerranéens, de la Manche et de la mer du Nord, soit 4,4 par jour.

Un record depuis le début des comptages en 1970 par le Réseau National Echouages (RNE). Voilà les données « préoccupantes » que devait présenter, lors de son séminaire annuel samedi 11 et dimanche 12 novembre, ce dispositif – composé de plus d’une centaine d’organismes publics et privés et de 450 correspondants –, dont l’objectif est d’évaluer sur le long terme l’état de ces espèces et les pressions qui les menacent.

« Il est malheureusement quasi certain que nous allons battre ce record en 2017, car nous avons enregistré un événement considérable en février-mars : huit cents dauphins communs se sont échoués sur les côtes entre Arcachon [Gironde] et Les Sables-d’Olonne [Vendée] », explique Vincent Ridoux, professeur de biologie à l’université de La Rochelle et directeur de l’Observatoire Pélagis, l’unité mixte (CNRS-université de La Rochelle) qui assure la coordination scientifique du RNE.

« Une tendance globale à l’augmentation des échouages sur nos côtes »

Pourtant, les échouages de cétacés enregistrés en 2016, avec 1 342 individus, sont déjà deux fois supérieurs à ceux de 2015 (653) et largement au-dessus de la moyenne de ces dix dernières années, estimée à 820 par an, selon le rapport qu’a pu consulter Le Monde.

« Cette série historique, malgré certaines fluctuations, montre une tendance globale à l’augmentation des échouages sur nos côtes, avec un nouveau record en 2016 », rapportent les scientifiques.

Lire la suite de l’article sur Le Monde

Source : Le Monde – Publié le 10 Novembre 2017

 

De plus en plus de mammifères marins s'échouent sur le littoral français
Canada - Changements climatiques : des bélugas mangent les aliments de leur proie, dit une étude

Laisser un commentaire