L’Aquarium de Vancouver abandonne son programme d’orques et de dauphins en captivité

L’Aquarium de Vancouver abandonne son combat pour garder les baleines et les dauphins en captivité, disant que le débat public sur cette question entrave son travail de conservation.

« Nous croyons à l’importance de l’interaction entre le public avec les baleines et les dauphins », dit John Nightingale, PDG de l’aquarium.

Cependant il ajoute que :

« le débat dans la communauté, avec les avocats, avec les politiciens … est en train de débiliter notre travail sur notre mission ».

Le printemps dernier, la Commission des parcs de Vancouver a voté pour empêcher l’aquarium d’accueillir de nouvelles baleines et dauphins, en raison de la question de l’éthique de garder les animaux en captivité. À l’époque, M. Nightingale avait promis de « se battre jusqu’à la fin » contre l’interdiction.

Son changement d’avis est le résultat de longues discussions au cours des derniers mois, dit-il.

Depuis le vote de la commission des parcs, deux des trois cétacés en captivité à l’aquarium sont morts.

La contestation judiciaire va de l’avant

M. Nightingale affirme que la décision de mettre fin au programme des cétacés ne touchera pas le travail de sauvetage des baleines et des dauphins échoués et en détresse. Dorénavant tout animal rétabli de ses blessures devra être relâché dans la nature ou être transféré dans un autre établissement.

Malgré l’abandon du programme de captivité, John Nightingale compte mener à bout la contestation judiciaire de la décision de la commission des parcs. L’aquarium veut notamment conserver le droit de garder des animaux dans leurs bassins sur une base temporaire le temps de les soigner.

Source : sympatico.ca
🐬 29 janvier 2018 : Le Conseil d'Etat annule l'arrêté sur les delphinariums
Floride : un projet de loi visant à interdire les spectacles d’orques et leur élevage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *