Un dauphin échoué pourrait appartenir à une espèce rarement observée en Nouvelle-Écosse

Le dauphin qui s’est échoué à Lower East Chezzetcook, en Nouvelle-Écosse, pourrait appartenir à une espèce qui visite rarement les eaux de l’Atlantique nord.

La Marine Animal Response Society (MARS), un organisme de bienfaisance dédié à la conservation des mammifères marins, croit que le cétacé pourrait être un globicéphale tropical (Globicephala macrorhynchus).

Les globicéphales noirs (Globicephala melas) sont communs au large des côtes de la Nouvelle-Écosse, mais les globicéphales tropicaux, comme leur nom le laisse deviner, préfèrent les eaux plus chaudes.

Les deux espèces peuvent être difficiles à différencier lorsqu’elles nagent ensemble, mais un examen plus minutieux révèle des distinctions. Le globicéphale tropical a une nageoire dorsale plus petite et possède moins de dents que le globicéphale noir. La forme du crâne des deux espèces n’est pas non plus la même.

Andrew Reid, du groupe MARS, dit que des tests plus approfondis seront nécessaires pour déterminer avec certitude à quelle espèce appartient l’animal de 2,7 mètres de long retrouvé échoué le 16 mars à Lower East Chezzetcook.

M. Reid indique qu’un globicéphale a été observé récemment dans les eaux du bassin de Bedford, dans le port de Dartmouth.

Source : Radio-Canada – Publié le 24 mars 2018
Photo de une : Wikipédia

 

 

La baleine échouée aux Îles-de-la-Madeleine n'a pas survécu
135 dauphins-pilotes meurent échoués sur une plage en Australie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.