La ville de Mexico vient d’interdire les delphinariums : les associations se félicitent

La ville de Mexico, au Mexique, vient d’interdire sur son territoire la présence des delphinariums. Il s’agit de la première ville du Mexique à prendre une telle décision.

Mexico avait déjà pris position pour le bien-être des cétacés en interdisant l’année dernière les spectacles utilisant des dauphins ainsi que les programmes offrant des nages avec les animaux. Les autorités de la ville ont donc décidé d’aller encore plus loin, en prenant une mesure radicale.

Les animaux devront quitter leur bassin d’ici six mois. En outre, le Mexique interdit depuis 2014 la venue de cirques avec animaux à l’intérieur de ses frontières – une prise de position qui faisait suite à celle de Mexico, qui avait déjà renoncé à la tenue de spectacles de cirque.

La ville de Mexico n’est pas la première à interdire la captivité des cétacés dans un bassin. Le Chili, le Costa Rica et la Croatie l’ont déjà précédé dans cette voie. Le choix de Mexico s’inscrit dans un mouvement plus global de prise de conscience des conditions de vie de ces animaux dans les parcs où ils sont détenus. Le rapport à la captivité évolue auprès du grand public, de plus en plus exigeant en matière de bien-être animal.

L’une des plus grandes chaînes de parcs marins au monde, SeaWorld, a vu sa fréquentation chuter drastiquement après la diffusion du documentaire Blackfish, retraçant la vie de Tilikum, une orque capturée dans les années 80 au large de l’Islande, avant d’être envoyée dans une piscine où elle a été utilisée pour divertir le public, avant de mourir en janvier 2017.

En France, plusieurs parcs possèdent encore des cétacés en captivité. C’est notamment le cas du Marineland d’Antibes et du parc Astérix. Le public peut pourtant avoir un impact direct sur la politique de ces établissements, en tapant là où cela fait mal : le portefeuille. En refusant de se rendre dans ces parcs, les visiteurs disent non à l’exploitation animale au nom du profit.

Source : Holidog Times – Publié le 07 mai 2018
Crédit photo de une : Réseau-Cétacés

 

Journée mondiale #Emptythetanks : la France se mobilise pour Femke ! #UnSanctuairePourFemke
[ 🇬🇧 Traduction : Excellente nouvelle pour les dauphins en République Dominicaine ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *