One voice : révélations sur la mort d’Aïcko

L’association One Voice révèle à travers une newsletter, tous les détails sur la mort du petit Aïcko au Planète Sauvage (Loire-Atlantique). Nous vous la partageons et vous encourageons à diffuser l’information autour de vous 🐬

« Chère amie, cher ami,

Nous l’avions vu si maigre, si mal, le petit dauphin Aïcko. Pour lui, nous avions appelé au secours. L’urgence était une évidence ! Mais pour les autorités, pour l’équipe du delphinarium, tout allait bien. Et Aïcko est mort. C’était le 6 novembre 2016.

Comment ? Pourquoi ? Nous ne pouvions laisser ces questions sans réponse. Alors nous avons continué à nous battre, à creuser, à mobiliser des experts…
Et, finalement, nous avons obtenu qu’une expertise soit réalisée, elle aura duré plus d’un an. Nous avons pu accéder aux rapports le concernant. Ce que nous avons découvert est terrible, inimaginable !

Ses dernières minutes ont été un véritable calvaire. Aïcko s’est noyé. Après avoir été nourri de force avec des poissons entiers, il vomissait par l’évent et s’est jeté contre un mur. L’autopsie a montré que son larynx était disloqué.

Ce cauchemar qu’il a vécu, nous sommes déterminés à faire toute la lumière dessus. Aujourd’hui, certaines conclusions de l’expert, mandaté par la justice et dont nous avons financé le travail, nous laissent perplexes tant elles sont contradictoires avec celles de spécialistes des cétacés que nous avons consultés !

Une contre expertise est nécessaire. Les responsabilités doivent être établies ! C’est avec votre aide que nous y parviendrons.»

Plus d’informations

Image de une : Once Voice

 

Tokyo (Japon) : des militants de l'organisation Animal Rights Center se réunissent contre l'aquarium d'Inubosaki
Orques en captivité : Thomas Cook va supprimer certaines attractions de son catalogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *