Canada : une baleine s’empêtre dans un filet déployé pour capturer du saumon d’élevage

À la baie Hermitage, au large de Terre-Neuve, une baleine à bosse s’est empêtrée dans des filets maillants déployés pour tenter de capturer des milliers de saumons qui se sont échappés d’un enclos de Cooke Aquaculture à la fin juillet.

Selon Pêches et Océans Canada, l’incident s’est produit vers 11 h, mardi, et la baleine a été libérée en fin d’après-midi.

Les agents de Pêches et Océans ont ordonné à Cooke Aquaculture de retirer tous ses filets, indique Jen Rosa-Bian, une agente des communications au ministère.

L’empêtrement dans des filets de pêche entraîne la mort de plusieurs baleines, notamment les baleines noires de l’Atlantique Nord, une espèce menacée d’extinction.

Il y a une semaine, l’entreprise néo-brunswickoise Cooke Aquaculture avait révélé que de 2000 à 3000 saumons d’élevage s’étaient échappés de ses installations de l’anse Olive, dans la baie Hermitage, entre le 27 et le 30 juillet.

Cold Ocean Salmon, la division de Cooke Aquaculture à Terre-Neuve-et-Labrador, essaie de capturer les poissons perdus à l’aide de filets maillants, dont l’utilisation est approuvée par Pêches et Océans Canada.

Cette fuite de saumons d’élevage est la conséquence d’une erreur humaine, avait affirmé Joel Richardson, vice-président aux relations publiques chez Cooke Aquaculture. Les cordages des filets de l’enclos se sont dénoués, laissant deux ouvertures béantes par lesquelles les poissons se sont échappés.

Steve Sutton, coordinateur à la Fédération du saumon atlantique (FSA), avait critiqué Cooke Aquaculture pour ce nouvel incident. Capturer des saumons d’élevage qui se sont enfuis est virtuellement impossible, a-t-il estimé, à plus forte raison si les poissons sont au large depuis des semaines.

Le saumon d’élevage en liberté est une menace pour les populations indigènes de saumon sauvage.

Source : Radio-Canada – Publié le 14 août 2018
Photo de une : Pixabay

 

 

Une « marée rouge » décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
Une mère orque endeuillée a enfin laissé son bébé mort après 17 jours à ses côtés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.