Cette association emmène gratuitement des personnes handicapées à la rencontre des dauphins

Les bénévoles de l’association « Le chant des dauphins » emmènent gratuitement les personnes en situation de handicap sur les flots à la rencontre des cétacés. Des moments magiques et zen.

Des bénévoles aux petits soins, la grande bleue à l’infini, des cétacés pour compagnons et un voilier pour naviguer : les personnes en situation de handicap vivent des moments magiques grâce à l’association « Le chant des dauphins » et ses quarante bénévoles très dévoués.

La journée portes ouvertes de samedi était consacrée aux familles. « Nous présentons notre activité pour rassurer les parents qui restent à quais et nous laissent leurs enfants quelques heures sur le bateau », explique le président fondateur Philippe Manon. Avec un encadrant pour un participant, les sorties se font en toute sécurité et sérénité, grâce à leur professionnalisme, leur gentillesse et leur patience.

45 SORTIES EN MER

« Tous les encadrants ont une longue expérience de la mer. Il y a des gens de la société de sauvetage en mer, des marins mais aussi des personnes issues du milieu médical, médico-psychologique ou social, des infirmières… », souligne Valérie qui a rejoint le groupe il y a quatre ans. La jeune femme travaille à la Croix Rouge et raconte qu’elle a trouvé au « chant des dauphins une cause qui me correspondait. J’aime la démarche des bénévoles qui apportent beaucoup aux familles. L’association permet aux parents d’handicapés, d’autistes, de se rencontrer, de partager, de trouver une écoute car elles en ont grand besoin ».

Jusqu’à octobre, le voilier de douze mètres de l’association amarré à Port-Fréjus, « la crevette des flots » sortira 45 fois en mer.

Depuis la création en 2001, les équipages sont bien rodés, et se relaient toute la semaine. Bernard, marin émérite, a décidé d’être bénévole « parce que je suis à la retraite donc je peux donner mon temps ».

« J’ai fait des formations pour faire naviguer des handicapés et je suis sensibilisé à ce public. Alors il y a un an, j’ai rejoint l’équipe pour aider, ajoute Bernard. Tout l’hiver, on s’entraîne aux manœuvres et on rénove le bateau. On vient de changer tout le gréement et l’enrouleur du génois. Le moteur est neuf ».

Le chant des dauphins profite aux jeunes, inscrits dans les structures comme les foyers de vie, les instituts médico-éducatifs. L’association cherche aussi à offrir ces sorties en mer à la rencontre des dauphins à ceux qui ne sont pas en structure car « tout le monde se met au service des enfants. Les bénévoles impulsent une ambiance vraiment épatante ».

« Nous parvenons à rendre gratuites les sorties pour les bénéficiaires grâce aux subventions, aux mécènes et aux manifestations que nous organisons pour collecter des fonds et financer les charges du bateau. Les familles n’ont que vingt euros à régler pour l’assurance. Et l’hiver nous proposons des ateliers de peinture, de recyclage de vêtements », précise Philippe Manon.

Et Anne, une maman, de témoigner: « C’est chouette de voir mon fils Jérôme faire ces journées de navigation, ça le détend, ça le sort du quotidien. Il partage avec d’autres enfants. »

Source : varmatin.com, le 02.06.19
Photo : Philippe Arnassan

Environnement : dauphins, globicéphales et cachalots désertent le Golfe du Lion
Algérie - Des bancs de dauphins au large d’Arzew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *