Le chant de la baleine la plus rare du monde enregistré pour la première fois

Des biologistes marins sont parvenus à enregistrer, pour la première fois, le chant de l’une des baleines les plus rares de la planète, la baleine franche du Pacifique Nord. Décimée par les pêcheurs, l’espèce ne compte plus qu’une trentaine de specimens.

Grâce à des enregistreurs acoustiques amarrés, les chercheurs de l’administration Atmosphérique Océanique Nationale (NOAA) ont capturé des schémas répétitifs d’appels émis par des mâles. Ils ont ainsi pu distinguer quatre sons distincts sur une période de huit ans, dans cinq endroits de la mer de béring, au large des côtes sud-ouest de l’Alaska.

C’est en enregistrant les sons émis par divers animaux marins en 2010 que les scientifiques ont repéré des modèles sonores inconnus. Mais durant sept années, ils n’ont pas réussi à établir avec certitude qu’il s’agissait du chant de la baleine franche du Pacifique Nord. En 2017, ils sont enfin parvenus à écouter le chant en direct, ce qui leur a permis d’établir avec certitude sa provenance.

Selon les chercheurs, le chant du mâle pourrait être destiné à attirer des femelles. «Avec seulement 30 animaux, trouver un conjoint doit être difficile», ont commenté les chercheurs.

Source : cnews.fr, le 20.06.19
Photo : Moira Brown, commons.wikimedia.org

 

Voici le narluga, premier hybride entre un narval et un béluga
Les dauphins de l’Amazone plus menacés qu’on ne le croyait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *