Nouvelle-Calédonie – La plate et la baleine, histoire d’une photo saisissante

En pleine saison migratoire des baleines à bosse dans le Sud de la Nouvelle-Calédonie, une photo prise baie de Prony le jeudi 1er août attire l’attention. Son auteur raconte le contexte.

Déjà partagée des centaines de fois sur les réseaux sociaux, l’image parle d’elle-même, et elle en dit beaucoup. On y voit une baleine à bosse terminer un saut près d’une plate alu qui s’éloigne. A bord, une silhouette humaine accompagnée de deux chiens, dont la couleur du pelage laisse penser qu’ils sont habitués à la terre rouge du Grand Sud…

Devant le port de Vale NC

Le port minier en arrière-plan et son convoyeur se laissent facilement reconnaître, permettant de situer le cliché dans la baie mondorienne de Prony. La photographie a été prise jeudi 1er août en fin de matinée, au cœur de la saison d’observation des baleines en Nouvelle-Calédonie. Ce qu’elle ne raconte pas, c’est l’origine du petit bateau et de ses trois occupants. D’ailleurs, l’auteur lui-même l’ignore.

«Une quarantaine de sauts»

Jean-René Deleforterie, 53 ans, se trouvait à bord du catamaran Django. Cet ancien chef de production, reconverti en photographe sous-marin et guide de randonnée palmée, était parti de Nouméa pour une journée de «whale watching»«En sortant du canal Woodin, il y a eu tout de suite des baleines et des sauts. On a dû en voir au moins une quarantaine !», raconte celui qui signe ses photos «Jean Re Rêve». Et qui a posté celle-ci sur la page Facebook Nouvelle-Calédonie côté lagon dédiée à ses images sous-marines.
Ce que j’aime bien, c’est que la photo est insolite, on peut imaginer plein de choses.

Téléobjectif

Cette scène en particulier, il la mitraille d’assez loin. Mais elle est tout de même captée, par la grâce du téléobjectif – et d’un recadrage postérieur. «Ce que j’aime bien, c’est que la photo est insolite, on peut imaginer plein de choses.» Les internautes qui l’ont commentée ne s’en sont d’ailleurs pas privés. Certains s’interrogent sur l’authenticité de l’image. D’autres reprochent à la plate sa proximité avec le cétacé, contraire à la réglementation. Jean-René Deleforterie précise : non, il n’y a pas de trucage et non, le bateau ne semblait pas venir au contact.

Attirée par les chiens ?

«Pour moi, la baleine s’est approchée de la plate. Ce n’était pas son premier saut. Je me suis demandé si elle n’était pas attirée par les chiens…» A chacun d’imaginer le pourquoi et le comment. A moins que l’occupant de la plate ne se fasse connaître pour donner sa version de l’histoire !

Source : la1ere.francetvinfo.fr, le 02.08.19
Photo © Jean Re Rêve
Guyane - Observation des dauphins : la saison a commencé
Elle filme sa rencontre avec les globicéphales au large de Hyères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *