Six marsouins d’une espèce classée en danger d’extinction repérés au Mexique

Six marsouins du golfe de Californie, espèce en danger critique d’extinction, ont été vus au nord-ouest du Mexique, au grand « soulagement » des scientifiques qui craignaient la disparition totale de l’espèce, ont annoncé mardi des océanographes engagés dans la protection de l’animal.

Les scientifiques ont mené une expédition entre le 19 août et le 3 septembre dans le nord du golfe de Californie (nord-ouest du Mexique), au cours de laquelle ils ont pu observer les spécimens.

Sa population totale est estimée par l’Unesco à une dizaine d’individus, contre près de 300 en 2005.

Ce travail de recherches est extrêmement important pour montrer au monde que le marsouin du golfe de Californie vit toujours’, a témoigné dans un communiqué Eva Hidalgo, coordinatrice du département scientifique de Sea Shepherd, une ONG de protection des océans.

Voir ces marsouins vivants, c’est un soulagement et cela montre que nous devons continuer à protéger l’espèce’, a estimé dans le même communiqué Lorenzo Rojas-Bracho, chef du programme de recherche sur le marsouin du golfe de Californie.

D’autres institutions locales ont participé à la coordination de la mission, dont la Commission nationale des aires naturelles protégées, le ministère de la Marine et le Musée de la baleine et des sciences marines.

L’animal, qui ne vit que dans le golfe de Californie, est victime de la chasse illégale du totoaba, dont la vessie natatoire est considérée en Chine comme mets de luxe, dont le prix peut atteindre 100.000 dollars/pièce.

Les marsouins du golfe de Californie se retrouvent piégés dans les filets de pêche et meurent étouffés.

L’espèce est considérée en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et fin juin, le comité du Patrimoine mondial de l’Unesco a inscrit les Iles et aires protégées du Golfe de Californie sur la liste du « patrimoine mondial en péril » en raison des inquiétudes suscitées par ‘l’extinction imminente’ du marsouin du Golfe de Californie.

Il a appelé le Mexique à s’assurer que l’aire de concentration des derniers spécimens soit totalement exempte de filets de pêche.

Inscrites en 2005 sur la Liste du patrimoine mondial, les Iles et aires protégées du Golfe de Californie comprennent 244 îles, îlots et zones côtières dans le golfe de Californie.

Source : rtbf.be, le 10.09.19
Photo : Paula Olson, NOAA – fr.wikipedia.org

Des dauphins à Anglet entre l'Adour et l'océan
Marseille : il filme "les obsèques" d'un dauphin dans la rade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *