La surveillance des « Rorquals de Bryde » renforcée dans le golfe de Thailande

Le Département des ressources marines et côtières a annoncé renforcer la surveillance des « Rorquals de Bryde », au large des côtes de la province de Phetchaburi, après que 10 jets-skieurs aient été repérés dans la région dimanche.

Les conducteurs de jet-skis appréhendés auraient accepté d’éviter la zone après l’intervention de Worawut Silpa-archa, ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement.

Le ministre a indiqué que les jet-skis présentent un risque pour les mammifères, car leurs bruits intenses les éloigne de leurs aires d’alimentation dans la région.

Le ministre a cité en exemple le cas de l’île de Cebu aux Philippines, site populaire de plongée pour l’observation de baleines, affirmant que les créatures y sont correctement protégées grâce à la coopération des habitants et des touristes.

«Les touristes qui viennent voir les baleines de Bryde doivent être conscients et pratiquer un tourisme constructif. La présence de jet-skis peut nuire aux baleines et à leur alimentation. Par conséquent, la pratique doit cesser », a-t-il déclaré.

M. Sophon Thongdee, directeur du Département des ressources marines et côtières, a déclaré aujourd’hui que les responsables vérifieraient les licences d’exploitation des fournisseurs de services de jet-ski.

Il a annoncé qu’il y avait actuellement environ 50 Rorquals de Bryde dans le golfe de Thaïlande.

Des directives pour l’observation des cétacés ont été publiées, elles incluent une limite de vitesse de 7 nœuds à moins de 400 mètres et de 5 nœuds à proximité. Aussi seules 3 embarcations sont autorisées à approcher simultanément les animaux.

Le « Rorqual de Bryde » (ou Rorqual tropical) est une espèce protégée par la loi thaïlandaise. La chasse de l’espèce est interdite et les contrevenants sont passibles de 3 à 15 ans de prison et / ou d’une amende de 300 000 à 1,5 million de bahts.

Source : zonesamui.com
Photo : Nik Cyclist – en.wikipedia.org,  publié le 16.10.19

 

Antarctique : des menaces planent sur le projet de sanctuaire marin
Six marsouins d'une espèce classée en danger d'extinction repérés au Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *