Brésil : les conséquences de la marée noire sur la biodiversité

Voici « la plage paradisique » de Suape, au nord est du Brésil. Mais elle a perdu de sa splendeur depuis qu’une marée noire s’est déversée dans la région il y a quelques semaines.

La biodiversité très riche est affectée. Le mazout a recouvert tous les arbres et toutes les plantes. Cela désespère les habitants.

Tout l’écosystème de la terre et de la mer est ici, c’est un désastre ! Le pétrole ne peut pas rester dans nos vie’, s’exclame Ivandelco Santana, un guide touristique local.

Les habitants de la région passent des heures à nettoyer le pétrole qui souille le bord de mer. Ils se nourrissaient surtout de poissons et de palourdes… Mais les récoltes sont bien maigres désormais.

Plus personne ne vient pêcher car cela ne sert à rien. On économise ce que l’on ramasse’, explique Maria Sales, une pêcheuse locale.

Des conséquences sur le commerce local

Sans produits de mer, l’économie locale souffre. Cette vendeuse n’a plus que du poisson congelé à proposer à ses clients.

Les ventes ont vraiment baissé. Je reste ouverte, mais je vais bientôt devoir fermer’, se désole Eralda Da Conceiçao.

Plus de 2 kilomètres de côtes ont été pollués par la marée noire. Selon les autorités brésilienne, le niveau de pétrole sur les plages diminue considérablement.

Cependant, le gouvernement a pointé du doigt 11 pays qui pourraient être à l’origine de ce crime environnemental. Mais jusqu’à présent le coupable garde le silence.

 

Source : fr.euronews.com, publié le 29.10.19

 

Les dauphins roses d'Amazonie sont contaminés au mercure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *