Finistère ~ Le baleineau a été remis à l’eau de nouveau, mais sa chance de survie est faible

Un baleineau épuisé s’était échoué lundi 30 décembre 2019 à Kerlouan (Finistère). Après une première tentative de remise à l’eau, il s’était échoué de nouveau à Guissény. Deuxième tentative ce mardi 31 décembre 2019, sans beaucoup d’espoir que cela fonctionne.

Un baleineau épuisé et orphelin s’est échoué à Kerlouan (Finistère), lundi 30 décembre 2019. Les services techniques, Océanopolis et la SNSM se sont mobilisés pour le remettre à l’eau. En vain : le rorqual commun maigre s’était échoué de nouveau à Guissény dans la soirée.

Ses chances de survie sont peu élevées

Mais en début d’après-midi, ce mardi 31 décembre 2019, le cétacé a été tracté dans la rivière pour qu’il reparte au large, dans l’espoir qu’il se soit suffisamment reposé. Mais ses chances de survie sont globalement faibles.

Selon Océanopolis et l’observatoire de La Rochelle PELAGIS, spécialiste de la question, le baleineau devrait sûrement se ré-échouer non loin du secteur.

Et l’euthanasie ?

La solution d’euthanasier l’animal pour lui éviter d’agoniser sur la plage n’est pas satisfaisante dans ce cas-ci. Cette espèce est en effet protégée. Pour la tuer, un arrêté préfectoral est nécessaire. Et même si le préfet donnait son accord, les services ne disposent pas du produit adéquat pour l’euthanasier. Dernier recours : utiliser une arme à feu. Seulement, peu de gens sont prêts à le faire.

La prochaine consigne : si le baleineau se ré-échoue, un arrêté préfectoral sera pris pour interdire l’accès à la plage où il se trouve, le temps qu’il décède et que sa carcasse soit évacuée pour son équarrissage.

Source : Ouest-France – Publié le 31.12.19
Photo de une (illustration) : Geograph

 

Nouvelle année record pour les échouages de dauphins dans le golfe de Gascogne
Cap-Ferret : un dauphin de deux mètres échoué sur la plage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *