Un incroyable périple d’orques a été découvert

Des orques voyageant d’Islande jusqu’en Italie. C’est l’incroyable périple découvert par Marie Mrusczok, de l’ONG Orca Guardians Iceland.

Cinq orques observées dans le port italien de Gênes, à 5200 kilomètres de leur habitat d’origine. Ces cétacés ont parcouru l’une des plus longues migrations jamais enregistrées chez cette espèce. Observées en Islande à plusieurs reprises entre 2014 et 2017, quatre de ces orques, baptisées SN113, SN114, SN115 et SN116, avaient disparu des radars en Juillet 2017. Après 2 ans et demi d’absence, ces quatre orques sont réapparus en Italie.

Les chercheurs ont été capables de les identifier grâce à des photos détaillées. Un nouveau-né, présent dans le groupe à leur arrivée en Italie est lui décédé dans les eaux génoises. Selon l’ONG Orca Guardians, les quatre adultes sont également en sous-poids, ce qui peut laisser présager des problèmes de santé. Au cours du dernier siècle, il n’y a eu qu’environ 30 observations d’orques dans les eaux italiennes et ces populations venaient probablement plutôt de Gibraltar. Les orques islandais ne s’aventurent ordinairement pas si loin.

Le ministère de l’Environnement italien s’est engagé à protéger ces orques en attendant qu’elles reprennent leur chemin vers une zone plus adaptée à leur besoin.

Source : francetvinfo.fr, le 30.01.2020

 

Conférence "communication avec les cétacés" & concert de chants de baleine
Comment les hommes cohabitent-ils avec la faune marine en Norvège ? L'apnéiste Morgan Bourc'his nous raconte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *