Marineland d’Antibes : Lotty, la doyenne des dauphins du parc qui souffrait d’une « infection », est morte

Nouveau décès au Marineland d’Antibes, ce jour. Il s’agit du 2ème en moins de 2 mois puisque le nouveau-né de Lotty n’avait survécu que très peu de temps après sa naissance…

Madame Elisabeth Borne, nous nous devons d’agir #PourUneFranceSansDelphinarium !

Et puisque, dans son communiqué, Marineland indique que « la moyenne de vie d’un grand dauphin en parc est aussi élevée, sinon plus, à celle du grand dauphin dans le milieu naturel. Son espérance de vie est d’environ 40 ans », (NB : il s’agit justement de l’âge de Lotty au moment de son décès), il est utile de lui rappeler que – selon les sources scientifiques –
 l’espérance de vie d’un grand dauphin libre varie de 40 à 60 ans (NOAA). Ce qui démontre que l’espérance de vie d’un dauphin captif n’est absolument pas plus élevée qu’en liberté !

 Ceci met également à mal l’argumentaire de l’industrie de la captivité qui justifie l’enfermement des cétacés afin « de les préserver des dangers encourus en milieu naturel » : si l’enfermement n’augmente pas l’espérance de vie c’est bien que la captivité est toute aussi létale – voire plus – que la conjonction de menaces liées au milieu naturel (prises accidentelles dans les filets, pollution, prédateurs etc…) !

Communiqué Marineland

Article de « 20 Minutes » sur le sujet

Photo de une : Réseau-Cétacés

 

Canada ~ La Nouvelle-Écosse choisie pour établir un sanctuaire de cétacés
Hong Kong ~ Face à la pression des militants, Ocean Park met fin à ses spectacles de dauphins et d’otaries

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.