Coronavirus : “Marineland est fermé, mais cela ne change rien pour les animaux toujours soignés quotidiennement”

Fermé depuis le 15 mars en raison du confinement lié au coronavirus, le parc animalier Marineland d’Antibes (Alpes-Maritimes) doit s’organiser pour gérer au mieux la situation. Si tous les soins et exercices des animaux sont bien assurés, 80 employés ont été mis au chômage technique. 

Si comme Lucas vous vous demandiez ce que deviennent les animaux du parc Marineland d’Antibes (Alpes-Maritimes) durant ce confinement pour cause d’épidémie de coronavirus, soyez rassurés : leurs 48 soigneurs et deux vétérinaires habituels viennent chaque jour prendre soin d’eux.

Car si le parc est fermé depuis le 15 mars, son directeur, Pascal Picot l’assure, rien n’a changé pour ses pensionnaires aquatiques : « Que les animaux aient ou non un public, c’est la même chose pour eux. »

« Les soigneurs et vétérinaires sont là à temps complets pour les nourrir, les soigner et leur proposer des exercices ».

80 personnes en activité partielle

Les 50 employés, qui continuent à travailler, doivent désormais appliquer les gestes barrières et suivre de nouvelles consignes, leur permettant de se croiser le moins possible.

L’activité économique du parc est également fortement ralentie par la crise sanitaire. Le personnel n’étant pas en contact direct avec les animaux – soit 80 employés de restauration, de billetterie, de boutique… – a été mis au chômage technique.

Une reprise économique compliquée si le confinement dure

Si le confinement ne s’éternise pas, Pascal Picot reste confiant en la capacité économique du parc à rebondir après la crise.

« On peut tenir en étant fermé deux ou trois mois »… « Mais si la crise est amenée à durer plus de six mois ou un an, cela risque de devenir plus compliqué », s’inquiète le directeur. « On croise les doigts, comme tout le monde, pour que la situation revienne le plus rapidement possible à la normale ».

Officiellement, Marineland devrait ouvrir à nouveau le 30 avril.

Source : France Info Région – Publié le 01.04.2020
Photo de une : Réseau-Cétacés

 

Grèce ~ Retrait de la licence d'exploitation du delphinarium pour le parc zoologique d'Attique
Californie ~ Une sénatrice dépose un projet de loi pour faire plier SeaWorld

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.