La beauté de cette baleine à bosse albinos est à couper le souffle

Le 15 juin, une baleine à bosse blanche a été aperçue le long de la côte est de l’Australie. Comme la plupart de ses congénères, le mammifère migrateur a parcouru des milliers de kilomètres pour se réfugier dans les eaux australiennes afin de se nourrir et se reproduire.

La plus célèbre des baleines à bosse est de retour !

Dans la journée du 15 juin, Migaloo, une baleine à bosse mâle albinos s’est aventurée le long de la côte est de l’Australie.

Depuis sa première apparition en 1990 dans les eaux australiennes, le gros cétacé est devenu célèbre dans le monde entier. En effet, c’était la première fois qu’une baleine blanche était découverte.

La baleine albinos est une superstar en Australie

Selon les experts, Migaloo (qui veut dire en aborigène «copain blanc») serait né à la fin des années 80. En Australie, la baleine à bosse est une véritable starlette.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Everyone at The White Whale Research Centre is jumping for joy! After carefully analysing the photos of a mysterious ‘white whale’ spotted very early in the season off of Port Douglas, it appears to actually be the big guy himself – #migaloo!! Photos of migaloo’s tail fluke were taken by @wavelengthreefcruises on Wednesday, which were able to be compared to those taken of migaloo previous years. It’s hard to believe, since this time in 2015 he was near New Zealand! To be so far north this time of year is both strange and very interesting. Thanks to crew onboard Silversonic for the photos taken on Friday of migaloo breaching #whitewhale #humpbackwhale #humpback #portdouglasdaintree #exploretnq #gbrmarinepark #thisisqueensland

Une publication partagée par Migaloo (@migaloo_photos) le

Il faut dire que la baleine sait se faire désirer. En près de 25 ans, cette dernière a pointé le bout de son nez une dizaine de fois.

Le mammifère marin possède même son propre Instagram dans lequel ses abonnés peuvent suivre son quotidien.

Une zone d’exclusion pour protéger la baleine 

Du fait de sa rareté, le gouvernement du Queensland a ordonné la mise en place d’une zone d’exclusion de 500 mètres autour de la baleine.

Par exemple, un navire peut être condamné à une amende pouvant aller jusqu’à 16 500 de dollars australiens s’il enfreint cette règle.

Comme les 35 000 baleines à bosse, Migaloo parcourt chaque année des milliers de kilomètres pour se nourrir et se reproduire.

Ces mammifères marins passent la majorité de l’été dans les eaux froides. Les baleines migrent ensuite dans les eaux australiennes pour se nourrir et se reproduire.

Aujourd’hui, Migaloo n’est pas la seule baleine blanche à peupler les océans. Au cours de ces 10 dernières années, deux autres spécimens ont été découvert.

Toujours d’après les experts, Migaloo pourrait vivre jusqu’à l’âge de 100 ans. Mais le réchauffement climatique et la pollution plastique représentent toujours une menace pour les baleines.

Source : Démotivateur – Publié le 16.06.2020
Photo de une : Craig Parry Photography

h

Canada ~ Des orques font surface à proximité de kayakistes, près de la côte de West Vancouver
Pourquoi peut-on voir des groupes de grands dauphins près des côtes normandes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *