Comment expliquer l’échouage des globicéphales ?

[Nouvelle-Calédonie] Lundi, à Kaala-Gomen, six globicéphales se sont échoués en baie de Tegon. Les habitants et les gardes nature de la province Nord ont pu en ramener cinq au large.

Ce phénomène n’est pas si rare que cela : en février dernier, une quinzaine d’individus s’étaient échoués à lÎle des Pins, en baie de Saint-Vincent.

Pour tenter de comprendre les raisons de ce qui demeure pour une part un certain mystère scientifique, nous avons interrogé Claire Garrigue, chargée de recherche à l’IRD de Nouméa (institut pour la recherche et le développement).

Crimée ~ Sur une plage, un chien et un dauphin entament un jeu de course-poursuite palpitant au milieu des vagues
Écosse ~ Le sauvetage de dix globicéphales enchevêtrés dans les algues au large d'une île isolée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *