Tahiti (Polynésie Française) ~ Deux baleines entravées par des cordes

Deux baleines à bosse, des juvéniles, sont en difficulté. Elles ont été observées ces derniers jours entravées par des cordes. La première a un morceau de « poito » accroché à sa nageoire pectorale gauche, tandis que la seconde, elle, a carrément une corde autour de son corps et de ses deux nageoires pectorales. La Direction de l’environnement demande aux observateurs de leur signaler leurs présences pour leur venir en aide.   

Deux baleines sont victimes de la pollution de la mer. En effet, la Direction de l’environnement (Diren) a reçu plusieurs signalements ces derniers jours de deux baleines à bosse juvéniles, en difficulté à cause de cordes qui les entravent. Le premier signalement concerne un juvénile qui a été observé vers Moorea le 6 septembre dernier avec un « poito » accroché à sa nageoire pectorale gauche. Avec l’accord de la Diren, la société Moorea Ocean Adventures et l’association Océania sont intervenues, elles ont pu retirer une partie de l’engin de pêche. Toutefois, une corde d’environ un mètre est toujours autour de la nageoire pectorale gauche du mammifère marin. L’animal a pris ensuite la direction de Maiao.

Plusieurs signalements ont été également faits ces derniers jours au large de Tahiti pour un autre juvénile. Le pauvre mammifère se retrouve avec une épaisse corde lui entravant le corps et les deux nageoires pectorales. Malgré plusieurs tentatives menées par les équipes de la Diren, avec l’aide de la gendarmerie nautique, d’un club de plongée et de l’association Ma’o mana foudation, les sauveteurs n’ont pas réussi à délivrer la baleine de ses liens.

« C’est difficile d’intervenir, car une autre baleine veille sur le juvénile, il faut faire attention. Il faut attendre qu’elles soient en veille. Il ne faut surtout pas que les gens interviennent comme cela, mais nous préviennent, car cela peut être dangereux », insiste Fanny Martre, qui travaille à la cellule des mammifères marins à la Diren.

La baleine a été aperçue le 12 septembre une dernière fois en direction de la Presqu’île. La corde entourant ce juvénile met clairement en danger son espérance de vie comme nous l’explique Fanny Martre :

« Il peut nager, mais cela l’empêche de se débattre, de bouger pleinement. Cette corde qui lui entrave le corps peut aussi l’empêcher de se développer, de grandir, car elle va le serrer de plus en plus si on n’arrive pas à la lui enlever ».

La Diren appelle toutes les personnes qui aperçoivent les deux baleines à la contacter d’urgence.

Contact
Si vous voyez les baleines, appelez la DIREN au 40 47 66 49

Source : Tahiti infos – Publié le 14.09.2020
Crédit photo de une : Isabelle Klein

h

Mobilisation en cours pour sauver 250 cétacés coincés dans une baie en Australie
Île Maurice ~ Un dauphin retrouvé échoué à Pointe-aux-Feuilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *