Vendée : un rorqual commun s’échoue à Saint-Hilaire-de-Riez

La marée descendante a laissé un rorqual commun au petit matin sur la plage des Soixante Bornes à Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée. L’animal long de 15 à 18 mètres a été retrouvé mort. C’est le 7ème échouage de cétacé sur la façade atlantique en quelques semaines.

Un rorqual commun a été découvert sur la plage des Soixante Bornes à Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée. L’animal selon l’Institut Pélagis pèse une dizaine de tonnes, pour une longueur de 15 à 18 mètres. Il a été découvert mort et dans un état de maigreur extrême.

C’est le 7ème échouage de cétacé entre la Normandie et la Pointe de la Coubre (Charente-Maritime) en quelques semaines.

« Une situation exceptionnelle, on dénombre 4 ou 5 échouages par an sur les côtes françaises » indique l’Institut Pélagis. « C’est préoccupant, à cette époque de l’année, ces animaux vivent au large, au-delà du plateau continental ».

Autre fait qui ne manque pas d’interpeler les scientifiques, l’état des animaux échoués. Un état de maigreur anormal.

« On lui voit les côtes, ce sont des animaux enveloppés habituellement. Les autopsies pratiquées sur les précédents cétacés, 5 rorquals communs et une baleine blanche, n’ont pas permis de déterminer les causes de la mort ».

Le cadavre du rorqual a été dépecé et enlevé lundi 16 novembre par une entreprise de travaux publics. En attendant, des mesures d’éloignement du public ont été prises. 

« Il y a toujours un risque sanitaire, outre l’odeur incommodante du cadavre en décomposition, on ne sait pas ce qui peut être transmis » précisent les scientifiques.

Source : FranceInfo – Publié le 14.11.2020
Photo de une : Wikimedia

h

Naufrage du Wakashio : de l’hydrocarbure retrouvé dans 11 carcasses de dauphins
Sri Lanka : course contre la montre pour sauver une centaine de cétacés échoués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *