Conseil de lecture Réseau-Cétacés ~ « A l’écoute des orques – Ma vie avec les géants de mers – L’incroyable récit d’Alexandra Morton »

Un article de Valentine Laurent pour Réseau-Cétacés 

Biologiste marine renommée, Alexandra Morton s’est intéressée très jeune aux cétacés et a consacré sa carrière à l’étude des orques et de leur langage. « A l’écoute des orques – Ma vie avec les géants de mers » retrace l’incroyable parcours de cette passionnée des mammifères marins et nous embarque dans une aventure scientifique hors du commun.

Pionnière en son domaine, elle réalise les premiers enregistrements de vocalises émises par des orques captives en plongeant un hydrophone dans le bassin du Marineland en Californie où elle travaille. Ses travaux scientifiques permettent de mettre en lumière la diversité du langage chez les orques : à chaque groupe d’orques son langage particulier, et à chaque période de la vie un son différent (accouplement, naissance, deuil…). Elle relate également les effets néfastes de la captivité sur les orques qu’elle observe durant cette période, et les dérives que cela induit sur leurs comportements.

Après quelques années passées au Marineland, Alexandra Morton décide alors, pour se consacrer pleinement à son sujet, de s’installer en pleine nature à Echo Bay, en Colombie-Britannique. Elle y étudie le langage des orques résidentes dans la baie, toujours munie de son hydrophone, et nous relate ses aventures. Au fil des années, les orques se font de plus en plus rares dans les eaux d’Echo Bay, et Alexandra va observer et dénoncer l’impact néfaste de l’activité humaine sur le milieu naturel des cétacés.

Un récit fascinant riche en enseignements sur l’importance de la communication chez les mammifères marins et une réflexion sur l’impact de l’homme sur l’environnement.

h

h

Conseil de lecture ~ "Le retour de Moby Dick" par François Sarano
Documentaire TV : "Quand les baleines et tortues nous montrent le chemin" ~ Vendredi 8 mai 2020 à 18h55 sur Arte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *