OBSenMER, une application qui permet de remonter les observations d’animaux en mer

Le Groupement d’Etude des Cétacés du Cotentin (GECC) propose l’application OBSenMER. Cette application est destinée à l’ensemble des utilisateurs de la mer afin qu’ils puissent aider à répertorier et préserver les animaux marins. Nous nous sommes entretenu avec Jean-Marie Deant, le président de l’observatoire.

Le GECC est une association de type loi 1901, reconnue d’utilité publique. Cette structure œuvre à l’étude et la préservation des mammifères marins en mer de la Manche.

Elle propose l’application « OBSenMER » (pour Android et pour Iphone) que son président présente : « OBSenMER constitue un outil mis à la disposition du grand public pour identifier les mammifères marins et en consigner l’observation. Elle ne se limite pas aux seuls cétacés, elle fournit la possibilité de mentionner les méduses ou encore, les macro-plastiques que le public aurait observées. »

Application gratuite

Application Obsenmer, disponible pour Android et IOS

Une appli disponible pour les experts aussi

L’application proposée par le GECC est utilisable en mode uniquement déclaratif (c’est-à-dire sans aide à la reconnaissance) pour les usagers avancés. « Nous proposons un mode expert, aux skippers par exemple. Ce mode permet de rapporter toute observation avec plus de précision. Ainsi, nous avons été contactés par la classe IMOCA pour équiper les concurrents du Vendée Globe de notre application, qu’ils utiliseront à dessein. »

Base de données d’observations ouverte et validée

Les données collectées, selon qu’elles l’aient été par des individuels non-experts ou via le système avancé, seront revues ou directement mises à disposition. D’abord de l’office français de la biodiversité, elles sont aussi proposées, dans le cadre de partenariats, à des entreprises qui éprouveraient un intérêt dans cette consultation. A noter, ces entreprises peuvent, elles aussi, alimenter la base de données. Ainsi, par exemple, peut-on imaginer qu’un système embarqué tel qu’Oscar vienne à la fois alimenter et consommer de ce système.

Deux modes de déclaration possibles

Aide à la reconnaissance des éléments observés

Signalisation ponctuelle ou sur observation

L’application mise à la disposition du grand public offre deux modes de fonctionnement, selon que le plaisancier sera en mode d’observation avec effort (d’une durée de 15 minutes minimale) ou une observation unique. Le mode ponctuel demande de renseigner la date et l’heure de l’observation. Sa localisation au moment de celle-ci, puis un ensemble de photographies permettra d’affiner la déclaration. Par la suite, l’observateur pourra, lui-même, fournir un indice de confiance à son observation, selon le degré de certitude qu’il a de sa capacité à reconnaître ce qu’il a vu.

Aide à la reconnaissance des éléments observés

La déclaration avec effort, quant à elle, se basera selon les cas sur une observation depuis un bateau ou à terre, et adaptera l’interface selon les cas. Dans les deux cas, le principe est de demeurer observateur attentif soit des alentours du bateau soit du large depuis la mer. Puis de rapporter, au fur et à mesure, et en s’aidant éventuellement des photos modèles proposées par l’application. Lorsque la campagne d’observation est terminée, l’ensemble des éléments relevés est remonté vers la base de données du GECC pour validation.

Une application d’apprentissage

En plus de possibilités de remonter des observations, l’application OBSenMER propose à ses utilisateurs de s’entraîner à distinguer les animaux rencontrés. C’est une opportunité offerte aux parents de sensibiliser les enfants à l’existence, souvent près de leur domicile, d’une foule d’animaux inattendus.

Possibilité de consulter les observations

Le site internet de l’application permet de consulter la carte des consultations. Le plaisancier pourra ainsi préparer une sortie en mer en évitant autant que possible une zone de fréquente observation, pour respecter les règles de distance avec les mammifères marins. Ou naturellement s’informer et révéler la stupéfiante diversité animale de nos eaux.

Carte mondiale des observations remontées par les utilisateurs de l'appli

Carte mondiale des observations remontées par les utilisateurs de l’appli

 

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur l’application OBSenMER sur le site dédié du GECC : www.obsenmer.org

Source : Bateaux.com – Publié le 14.01.2021

.

Colombie-Britannique ~ Le retour d’un groupe d’orques au bout de 20 ans
Chine ~ L’observation inédite de spécimens vivants de baleines à bec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *