Ocean Protection France : les nettoyages de plage continuent

Mercredi 20 janvier, bénévoles et citoyens volontaires se sont rejoints sur une des plages de Palavas-les-Flots (Occitanie) afin de prendre soin de la Méditerranée. Une opération de ramassage ordinaire, comme il y en a de régulièrement organisées par l’association Ocean Protection France.

500 mètres de plage ratissés et un bilan toujours aussi préoccupant

Une vingtaine de participants motivés malgré la journée fraîche et le vent fort, a ratissé 500 mètres de plage afin de retirer le maximum de déchets en l’espace d’une heure de temps. Le bilan de cette action est malheureusement toujours aussi préoccupant.

L’analyse et le tri du contenu des sacs collectés ont fait la part belle aux fragments de polystyrène en décomposition et aux micro-plastiques. Un grand nombre de mégots a été retrouvé enfouis dans le sable ou mélangés à l’espèce de « soupe de plastique » échouée.

Les déchets plastiques : un véritable fléau.
Les déchets plastiques : un véritable fléau. (©Ocean Protection France)

« Chaque minute, c’est l’équivalent d’un camion à ordures de plastique qui finit dans nos océans, responsable de la mort d’un million d’oiseaux de mer et de 100 000 mammifères marins » – Jerôme Chiclet à l’origine de l’association.

Le reste des déchets ramassés était principalement composé de bouteilles en plastique ou en verre, de cannettes, de papiers, d’emballages en plastique, ou encore de bâtonnets de sucettes et de Cotons-Tiges… liés majoritairement à des incivilités.

Grâce à la mobilisation des participants, tous ces déchets ainsi retirés du front de mer n’alimenteront pas les « continents de plastique » dans les océans.

Pour participer aux futures actions et en apprendre plus sur cette cause, rendez-vous sur le Facebook ou encore la page Instagram de l’association.

Source: Metropolitain / Actu.fr – Publié le 01.02.2021
Image de une: Ocean Protection France

Plastic Origins pour nettoyer les océans avec Surfrider Europe
Le « Manta », premier bateau nettoyeur des mers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *