Baleines bleues et bateaux : au large de la Patagonie, un dangereux jeu d’évitement

Dans cette vidéo dévoilée par le magazine Science, on observe le trajet d’un cétacé qui tente de se frayer un chemin entre de très nombreux navires.

L’hebdomadaire américain Science a réalisé une vidéo qui modélise le trafic maritime au large de la Patagonie chilienne ainsi que la trajectoire d’une baleine tâchant de progresser au milieu de plusieurs centaines de navires. Le modèle se fonde sur des données fournies par une étude publiée le 1er février dans la revue Scientific Reports.

L’animation représente une semaine d’activité dans la zone. Le comportement de la baleine (le point bleu) est basé sur des observations décrites dans l’étude, et celui des bateaux (les points orange), sur les données officielles du trafic maritime.

Luis Bedriñana-Romano, chercheur à l’Institut des sciences maritimes et limnologiques de l’Université australe du Chili et premier auteur de la publication dans Scientific Reports, a suivi pendant cinq ans avec son équipe l’activité d’une quinzaine de baleines bleues au large de la Patagonie chilienne. Dans leurs conclusions, les chercheurs proposent une méthode d’évaluation des secteurs à haut risque de collision entre les cétacés et les bateaux qui pourrait permettre de mieux anticiper les rencontres afin de protéger les animaux.

Car le risque de heurter un navire représente un danger majeur pour ces mammifères, par ailleurs déjà menacés d’extinction, rapporte le Guardian. “Toute collision mortelle représente une réelle menace pour leur préservation”, s’alarme Luis Bedriñana-Romano auprès du quotidien britannique. Science commente pour sa part :

Cette animation montre combien la zone est dangereuse pour les [baleines bleues] et pourrait servir de base pour de futures politiques de préservation [de l’espèce].”

Source : Courrier International – Publié le 17.02.2021
Vidéo de une : YouTube

.

Au Yémen, des pêcheurs se rêvent millionnaires grâce au vomi de baleine
Le réchauffement climatique expose les dauphins à une maladie cutanée mortelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *