Les animaux marins, victimes de la pollution sonore des activités humaines

 

La mer aussi subit la pollution sonore. Et ça ne fait pas du bien aux animaux qui la peuplent, rapporte la revue « We Demain ».

Ce mercredi, plongée sous-marine dans un boucan d’enfer. On appelle ça « le monde du silence ». Tu parles. La mer aussi subit la pollution sonore. Et ça ne fait pas du bien aux poissons, rapporte la revue We Demain

Sous l’océan, en fait, ce n’est jamais silencieux. Il y a le chant des baleines, le « frou frou » des crevettes, les orages qui se font entendre jusque sous l’eau. Même près de la plage, les espèces marines n’ont pas les portugaises ensablées. La plupart perçoivent les ondes sonores. C’est même indispensable à leur survie, pour communiquer, repérer les dangers, trouver de la nourriture.

Sauf que trop, c’est trop. Aux Bahamas, en 2000, on a trouvé une quinzaine de baleines à bec et de dauphins échoués. Leurs organes auditifs étaient ravagés par les sonars des bateaux de l’armée américaine. Il y a aussi la prospection pétrolière. En 2008, une centaine de dauphins ont agonisé sur les côtes de Madagascar, désorientés par les sonars d’Exxon Mobil.

Nuisances sonores des navires sur la faune et flore sous-marine. Source : Mare Bellu

Un calvaire pour les animaux marins

Depuis, les scientifiques ont fait la preuve du calvaire que subissent les animaux marins à cause du bruit des hommes. Le trafic maritime est un bruit de fond permanent, mais il y a aussi les activités portuaires, les constructions côtières, la pêche, les jet-ski, et des travaux dantesques.

Source : RTL – Publié le 12.03.2021
Photo de Une : Viméo
.
Le changement climatique expose le narval à la pollution au mercure
Canet - Après un requin et une baleine, des dauphins s'invitent près de la côte catalane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *