Marineland à Antibes : une association de défense des animaux dénonce par des images la propreté des bassins

Alors que le Marineland d’Antibes doit rouvrir ses portes dans quelques jours, l’association One Voice, qui défend la cause animale, a mis en ligne des images des bassins envahis d’algues et montrant l’une des orques complètement « atone ».

Le Marineland d’Antibes doit retrouver son public le 11 juin prochain. Mais à quelques jours de cette réouverture, l’association de défense animale, One Voice, a mis en ligne une vidéo filmée par un drone montrant les bassins du zoo marin envahis par des algues et l’une des quatre orques du parc immobile à la surface de l’eau. Des images reçues par un lanceur d’alerte.

Le comportement d’un des orques du Marineland signe d’ennui ?

« Depuis des mois, Inouk, Keijo, Moana et Wikie ne subissent plus les spectacles à répétition. Cependant, les quatre orques détenues au delphinarium ainsi que les dauphins sont toujours en vase clos dans les bassins bétonnés, sans relief ni profondeur, sans poissons ni crustacés » , dénonce l’association sur son site internet avant de poursuivre, nous avons vu Inouk atone face à un mur (comme Femke en son temps au Parc Astérix) » . One Voice a consulté des spécialistes pour analyser cette attitude. Pour le Dr Pierre Gallego, vétérinaire de la faune marine, « les comportements de nage ralentie des dauphins et des orques sont un signe d’ennui, qui pourraient mener à une ‘prostration et à des mouvements stéréotypiques’, signes de détresse, et causés par la captivité et l’absence de tout enrichissement (jouets, vagues ou stimulation quelconque) dans les bassins » , rapporte l’association.

One Voice pointe également du doigt des bassins salis par les algues. Pour Ingrid Visser, biologiste spécialiste des cétacés, consultée par l’association : « Les algues, visibles partout au fond des bassins, témoignent non pas d’un bon équilibre du pH de l’eau, mais au contraire, d’un problème de filtration et de circulation par pompage de celle-ci. Leur développement ne peut avoir lieu qu’en présence de nutriments, à savoir, ici, certainement les déjections des cétacés et les restes de poissons morts qui leur sont distribués. (…) (Cela) créant ainsi un réservoir pour des maladies. » 

Contactée par France 3, la direction du zoo marin a réagi à ces images, « chaque année, cette association attaque Marineland à l’ouverture et à la fermeture. La vidéo dont vous parlez, a été tournée illégalement avec un drone, insiste Pascal Picot directeur général du Marineland. Elle montre des bassins en bon état et bien entretenus. Parce que voyez-vous, la présence d’algues est un signe positif sur la qualité de l’eau. » 

Source : Closer – Publié le 28.05.2021
Vidéo de Une : Viméo
.
Bassin d’Arcachon : une vingtaine de grands dauphins filmés au large du banc d’Arguin
Une baleine à bosse s'échoue près de La Grande-Motte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *