Cet été, gardez vos distances avec les mammifères marins!

Pêches et Océans Canada, région du Québec, souhaite rappeler qu’il est obligatoire de respecter les distances d’approche avec les mammifères marins.

Avec les beaux jours qui s’installent, les plaisanciers seront bientôt nombreux à naviguer dans l’estuaire du Saint-Laurent.

Le Règlement sur les mammifères marins s’applique à tous les types d’embarcations, autant les bateaux à moteur que les kayaks et les planches à pagaie, de même qu’à toutes les activités nautiques.

Distances d’approche

Dans l’estuaire du Saint-Laurent, en présence de mammifères marins en voie de disparition ou menacés en vertu de la Loi sur les espèces en péril comme le béluga, la baleine noire de l’Atlantique Nord et le rorqual bleu, une distance de 400 mètres doit être respectée. Pour tous les autres types de baleines, dauphins et marsouins, la distance à respecter est de 200 mètres.

Partout au Canada, il est interdit de blesser, perturber ou déranger un mammifère marin, c’est-à-dire :

  • De le nourrir, de nager, de le toucher ou d’interagir avec lui
  • De l’étiqueter ou de le marquer
  • De le déplacer, de l’attirer ailleurs ou encore de provoquer son déplacement
  • De le séparer des membres de son groupe ou de passer entre un mammifère marin et son petit
  • De placer un bateau de façon à le coincer ou à coincer le groupe dans lequel il se trouve entre un bateau et la côte ou entre plusieurs bateaux.

Une enquête mène à deux condamnations

À la suite d’un signalement du public à propos de deux bateaux de croisière aux baleines qui s’étaient approchés trop près de rorquals dans l’estuaire du Saint-Laurent, une enquête de Pêches et Océans Canada s’est conclue par deux condamnations, l’automne dernier. L’enquête a démontré que les capitaines ont perturbé deux rorquals à bosse en les approchant à moins de 200 mètres. Ils ont plaidé coupable et ont chacun été condamnés à payer une amende de 2000 $.

Pour signaler un incident

Si vous êtes témoin d’activités ou de comportements qui contreviennent à la loi, communiquez avec Braconnage-Alerte : 1-800-463-9057 ou  https://inter-w01.dfo-mpo.gc.ca/applications/Braconnage-Alerte/fr/

Si vous voyez un mammifère marin échoué, blessé, empêtré dans un engin de pêche ou qui semble en détresse, alertez le Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins : 1-877-722-5346

Note de Réseau-Cétacés : Ces mesures doivent être appliquées partout dans le monde. En France les distances à respecter sont sensiblement les mêmes. La distance nationale d’approche des mammifères marins a été fixée à 100 mètres dans les parcs nationaux, les parcs naturels marins, les sites Natura 2000 désignés pour la protection des mammifères marins et les sanctuaires pour mammifères marins, complétée par une réglementation locale (arrêté préfectoral) des conditions d’approche dans la zone des 300 mètres, dite zone de vigilance.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les mesures de protection des cétacés prises par le Ministère de la Transition Écologique

Cliquez ici pour en savoir plus sur la conduite à adopter lorsque l’on souhaite approcher des cétacés en mer

Source: CIMT/CHAU – Publié le 03.06.2021
Image de Une Pêches et Océans Canada

Journée mondiale de l’océan - Comment le patrimoine mondial marin renforce la résilience de l'homme et de la nature
La saison démarre, comment observer les baleines à bosse à La Réunion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *