L’intelligence du dauphin

Les dauphins sont des mammifères auxquels l’Homme s’intéressait déjà au 1er siècle av. J-C. Ainsi, « le Singe et le Dauphin » d’Esope, datant de 600 av. J-C, est un des premiers textes qu’on connait à l’heure actuelle où le dauphin apparaît. Depuis, l’Homme n’a pas cessé de chercher à comprendre ces animaux mystérieux. Qu’est-ce qui rend le dauphin un être vivant si spécial, qui fait qu’on le distingue parmi de nombreux autres êtres vivants ? Les dauphins sont-ils intelligents et sont-ils comparables à l’Homme du point de vue des capacités cognitives ?

Illustration de la fable d’Esope dans une édition de 1678 ; Fresque de 1600 av. J-C
Source des images : www.wikipedia.org

I Le dauphin, sa perception du monde

Tout d’abord, il faut préciser que le mot « dauphin » est une appellation qu’on donne à certains cétacés marins et d’eau douce. On y regroupe les Delphinidés (dauphins océaniques) et les Platanistidés (dauphins d’eau douce)1. Une espèce connue est le grand dauphin (Tursiops truncatus). Le célèbre dauphin Flipper était un représentant de cette espèce.

  • Les sens du dauphin

Le dauphin a des yeux situés sur les côtés de sa tête. Ceux-ci sont dépourvus de cônes, photorécepteurs responsables de la perception des couleurs. On pense que l’odorat du dauphin n’est pas fortement développé, mais que, au contraire, le goût joue un rôle important dans la communication avec les autres individus2. On parle de sensibilité particulière aux composés chimiques. Une étude montre aussi que le dauphin est capable de détecter les champs magnétiques3. La peau du dauphin est un organe très important et développé. Epaisse, élastique et imperméable, elle permet la régulation thermique et minimise les frottements exercés par l’eau, ce qui fait que le dauphin est un animal aquatique très agile et rapide4. Enfin, le cerveau du dauphin, en moyenne, est plus volumineux et plus lourd que le cerveau humain. Toutefois, lorsqu’on calcule la proportion que représente la masse du cerveau par rapport au corps, le dauphin se trouve en 2e place derrière l’Homme (en dépassant les primates et les éléphants)5,6.

  • Le fameux sonar

Il parait évident que si les dauphins se reposaient seulement sur leur vue pour chasser, ils auraient du mal à repérer les poissons dans les ténébreuses profondeurs océaniques où la visibilité est parfois limitée à quelques mètres. C’est surtout ainsi que l’on justifie l’existence de l’écholocalisation, s’appuyant sur le sonar naturel des dauphins (acronyme de « SOund Navigation And Ranging » qui en anglais veut dire «navigation et mesure de distance sonore»)7. Les dauphins ont tous un organe graisseux propre aux cétacés, le melon8. Il se situe au-dessus de la mâchoire supérieure et canalise les sons émis par les lèvres phoniques responsables de l’émission des sons. Lorsque les ondes émises rencontrent un obstacle (un poisson, par exemple), elles reviennent à l’oreille interne du dauphin en passant en dessous de sa mâchoire9. C’est un outil de repérage très efficace, sachant que les sons se propagent 5 fois plus vite dans l’eau que dans l’air, et qu’ils peuvent même traverser le sable10. Malheureusement, le sonar n’est pas adapté à repérer les filets de pêche et par conséquent de nombreux dauphins meurent noyés, piégés dans des filets11.

Il reste beaucoup d’incertitudes sur la façon dont le dauphin perçoit le monde qui l’entoure, mais les résultats actuels permettent déjà de penser que cette perception diffère complètement de celle de l’Homme. Cela rend l’étude du dauphin très complexe, sachant qu’on peut facilement aboutir à de fausses conclusions.

II L’intelligence, une notion vague

            Il existe de nombreuses définitions d’intelligence, souvent centrées sur l’usage ou l’élaboration d’outils ainsi que sur la capacité d’apprendre et transmettre des compétences ou savoirs12.

  • Une conscience de soi évidente qui implique un potentiel émotionnel

Pour commencer, il serait intéressant d’évoquer que les dauphins ont une certaine « conscience de soi », qui se manifeste, par exemple, par le fait qu’ils arrivent à se reconnaître dans le miroir13. C’est une capacité qui nous paraît évidente (visiblement aux dauphins aussi !), mais qui ne l’est pas pour tous les animaux… A l’heure actuelle, on dit que, hormis certains cétacés, seuls les primates, les éléphants et certains oiseaux ont cette capacité14. Faites le test vous-même avec vos animaux de compagnie ! Sans faire dans l’anthropomorphisme, on a observé des comportements laissant penser que les dauphins peuvent être sujets à de fortes émotions comme la tristesse, pouvant parfois s’intensifier jusqu’à la dépression15. La conscience de soi chez les dauphins laisse place à de nombreuses questions. Entre autres, elle peut aussi impliquer l’aptitude à ressentir la douleur et la souffrance16. Dr Lori Marino, scientifique spécialisée dans la recherche sur l’intelligence et le comportement animal a beaucoup travaillé sur les cétacés et fait un appel aux recherches consacrées à l’intelligence animale17. L’armée navale s’étant rendue compte de l’intelligence des cétacés, a très vite trouvé un intérêt à ceux-ci. Après avoir été dressés, les dauphins sont à même d’exécuter les missions18. Ceux-ci comprennent bien ce qu’on leur demande et apprennent efficacement. Cependant, les dauphins, bien qu’étant capables de tuer un requin, s’obstinent à ne pas tuer un humain18. Comment l’expliquer ? Serait-ce un signe témoignant de l’existence d’une conscience morale chez les dauphins? A l’heure actuelle, nous ne savons pas l’expliquer.

photo d’un dauphin soldat de l’US Navy
Source de l’image : www.wikipedia.org
  • Des relations sociales complexes

Les dauphins vivent dans des sociétés complexes qui ressemblent à des tribus ou familles20. Dans celles-ci, chaque dauphin porte un «prénom» qui lui a été transmis par sa mère. Il s’agit d’une signature acoustique qui est utilisée lors de rencontres afin de s’inter-identifier21. La relation mère-enfant est par ailleurs très importante chez les dauphins. Ceux-ci ne donnent naissance que quelques fois dans leurs vies, chaque enfant étant ensuite élevé avec soin et amour22. La transmission du savoir aux enfants fait partie de la formation23. Pour illustrer l’intensité des relations entre les individus, nous pouvons nous référer au comportement malheureusement plusieurs fois observé de dauphins portant sur leur rostre un autre dauphin (généralement un bébé). Les scientifiques pensent qu’il s’agit là d’une notion de deuil33. En analysant ce rapport à la mort qui ressemble beaucoup à celui des humains, on pourrait émettre une hypothèse selon laquelle les dauphins auraient une vague notion du sens de la vie, étroitement liée aux émotions et à la vie au sein d’une société. En effet, plusieurs études décrivent les relations des dauphins entre eux. Ils communiquent de façon acoustique vocale et non-vocale, en émettant des bruits de claquage avec leurs corps, en sautant, en émettant des bulles ou bien des sons avec leurs lèvres phoniques. Ils communiquent aussi à travers le goût (des messages chimiques) et le toucher. Lors de la chasse, les dauphins s’organisent de façon très spécifique. A l’aide de cris et de bulles, les dauphins font en sorte de regrouper les poissons en une boule. Cela a pour effet de les abasourdir et les rend ainsi plus faciles à attraper24. Certains scientifiques vont jusqu’à affirmer que les dauphins utilisent des modèles mathématiques complexes. Ceci est une hypothèse poussée et difficilement vérifiable à l’heure actuelle25,26. Il n’y a certainement pas de pierre de Rosette qui nous aiderait à déchiffrer le langage des dauphins.

  • Des outils

Le dernier point portera sur l’usage des outils par les dauphins. Des chercheurs australiens ont remarqué que les Tursiops locaux utilisaient des éponges et des coquillages afin de rechercher la nourriture dans le sable recouvrant les fonds marins. L’éponge sur le rostre permet au dauphin de ne pas se blesser27,28. Dans un cas précis, on a même une description d’action ressemblant à une véritable «préparation» de nourriture29. À cause de la série Flipper et des spectacles de dauphins dans les parcs marins, le grand public a souvent l’image d’un dauphin jouant avec un ballon. En effet, les dauphins aiment beaucoup s’amuser, on pense que le jeu et l’amusement sont très importants pour leur santé mentale, et notamment occuperaient une place similaire à celle de la relaxation dans nos emplois du temps. De plus, le jeu permet aux jeunes dauphins de s’intégrer au sein de leur société, un peu comme des jeunes enfants qui jouent entre eux pour devenir amis 30. Enfin, il existe une vidéo qui représente des dauphins en train de se passer un poisson neurotoxique telle une drogue31. Ceux-ci pourraient alors se droguer collectivement en utilisant les produits de la mer32. Ce passe-temps particulier les rapproche une fois encore des humains.

Conclusion

A l’heure actuelle, trois résultats généralement reconnus pour mesurer l’intelligence des dauphins sont la taille du cerveau par rapport au corps, le test du miroir et  l’usage des éponges pour faciliter la chasse. Ce sont des choses mesurables et reconnues par l’Homme, mais cet article a évoqué davantage d’observations qui dépassent notre compréhension actuelle. Pourtant, il semble qu’il serait énormément difficile de comparer l’intelligence humaine à celle des dauphins, car elles sont de natures complètement différentes.

Comment les dauphins perçoivent-ils le monde ? Comment peut-on comprendre leur langage et y parviendrons-nous un jour ? Après la lecture de cet article, votre vision du monde devrait changer et notamment la place que l’Homme occupe sur la planète devrait être reconsidérée. Nous ne sommes certainement pas la seule espèce sur la Terre qui réfléchit, mais il faut avoir en tête que chacun le fait d’une façon différente et n’a pas toujours le même objectif !

 

Sources :
  1. https://www.universalis.fr/encyclopedie/dauphin-zoologie/
  2. https://tpe-le-dauphin-sapin-mirandola.weebly.com/sens.html
  3. https://doi.org/10.1007/s00114-014-1231-x
  4. Wernerowa Jadwiga, Sekrety delfinów (pol. Les secrets des dauphins), 1982.
  5. https://doi.org/10.1159/000006540
  6. https://journals.plos.org/plosbiology/article?id=10.1371/journal.pbio.0050139#pbio-0050139-b001
  7. https://princedesoceans.jimdofree.com/echolocation/
  8. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cholocalisation
  9. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1748-7692.1988.tb00203.x
  10. https://www.jw.org/en/bible-teachings/science/was-it-designed/dolphin-sonar/
  11. https://princedesoceans.jimdofree.com/filets-drift-nets/
  12. https://uk.whales.org/whales-dolphins/how-intelligent-are-whales-and-dolphins/
  13. https://www.pnas.org/content/98/10/5937.short
  14. https://uk.whales.org/whales-dolphins/how-intelligent-are-whales-and-dolphins/
  15. https://www.onegreenplanet.org/animalsandnature/depressed-captive-dolphin-repeatedly-slams-head-tank/
  16. https://www.blog-les-dauphins.com/neuroscientifiques-reconnaissent-conscience-mammiferes-et-oiseaux/
  17. https://www.nationalgeographic.com/news/innovators/2014/05/140528-lori-marino-dolphins-animals-personhood-blackfish-taiji-science-world/
  18. https://www.public.navy.mil/navwar/NIWC-Pacific/technology/Pages/mammals.aspx
  19. https://dinosoria.com/dauphin-soldat.html
  20. https://us.whales.org/whales-dolphins/facts-about-dolphins/
  21. https://www.nationalgeographic.com/news/2013/7/130722-dolphins-whistle-names-identity-animals-science/
  22. https://api.istex.fr/ark:/67375/WNG-2DD459VW-W/fulltext.pdf?sid=sfx/psl,istex-view
  23. https://www.pnas.org/content/102/25/8939
  24. https://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=1778
  25. http://www.da-voda.com/en/news/dolphins-solve-equations-while-hunting/
  26. https://www.nbcnews.com/id/wbna48218696
  27. https://oceantoday.noaa.gov/newsoftheday_dolphinsusetools/
  28. https://www.sciencealert.com/clever-dolphins-can-pick-up-fishing-tricks-from-their-friends
  29. https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0004217
  30. http://animalbehaviorandcognition.org/uploads/journals/2/03.Kuczaj_Eskelinen_Final.pdf
  31. https://www.youtube.com/watch?v=iVqObIauPJA
  32. https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2530664/High-not-dry-Dolphins-filmed-chewing-toxic-puffer-fish-enjoy-narcotic-like-effects.html
  33. http://www.rac-spa.org/node/760

h