Protestez contre le projet d’ouverture d’un delphinarium en Inde !

Jairam Ramesh, du Ministère de l’État pour l’Environnement et des Forêts, a annoncé qu’il comptait ouvrir un delphinarium au sein du Parc Zoologique de New Delhi.

Les dauphins destinés aux bassins du zoo seront probablement de source sauvage et issus du commerce international de cétacés sauvages. Ils peuvent provenir des massacres de Taiji au Japon, qui fournit des spécimens vivants aux parcs marins internationaux, ou seront capturés en milieu sauvage à Cuba ou en Russie, où les populations peu connues subissent l’impact de ces prélèvements. Les captures sont préjudiciables aux populations sauvages car elles séparent les membres d’un groupe, les petits de leurs mères, ou noient accidentellement certains individus. Une large proportion des dauphins capturés succombe peu après la capture.

Les cétacés sauvages sont des créatures sociables et parcourent de longues distances chaque jour. En captivité, les dauphins souffrent de l’espace vital restreint, de l’eau traitée salée artificiellement, et de la contrainte de performance pour obtenir leur nourriture. La vie en captivité génère un stress important qui cause la mort prématurée, une reproduction altérée et l’immunodépression chez les cétacés captifs, les rendant plus susceptibles de contracter des allergies ou des infections.

Pour ces raisons et sur ces bases scientifiques, de nombreux pays comme la Croatie, la Pologne, le Brésil, le Chili ou la Norvège ont banni l’implantation de delphinariums sur leurs territoires.

Stranded_(C)_Chloe_Yzoard.jpg

Signez la pétition contre ce projet de delphinarium en Inde : action.petaindia.com

Consulter le dossier de RC : « Les dauphins et la captivité »

 

Les tours opérateurs stoppent toute promotion des delphinariums en Turquie !
Nouvelles en bref des cétacés captifs - Novembre 2009

Laisser un commentaire